fbpx
@

Été volé : l’impasse sanitaire

Ce 09 août 2021, 50% de la population française* aura certains droits tandis que les 50% restants les perdra. Comme celui de boire un verre au bar, y compris en terrasse, de manger au restaurant, de prendre le TGV ou tout autre train inter-régional, de voir un film au cinéma, d’assister à un concert ou d’emmener les enfants au zoo.

Ces derniers ne courent pas les rues en en altitude, mais les bars et restaurants constituent une base indispensable à l’économie touristique de montagne. Idem pour les parcs accro-branches et autres attractions de plein-air qui entrent vraisemblablement dans la catégorie des lieux soumis à passe-sanitaire pour les parents accompagnants.

Le pic du Midi d’Ossau (2884m), depuis le refuge d’Ayous. ©Ulysse Lefebvre

Pour tous ceux qui n’ont pas validé leur « passe sanitaire » le 09 août, la fin d’été aura un goût amer. Parce qu’ils n’avaient pas l’âge requis pour obtenir les premières doses lorsque les vaccinations ont commencé, parce qu’ils ont préféré laissé passer les catégories prioritaires ou tout simplement attendu pour se décider. Aujourd’hui, qu’ils souscrivent ou non au principe du vaccin, il leur faut courir après un rendez-vous vaccinal. Le président de la République et son gouvernement ont donné le top départ d’une course vaccinale, alors même que beaucoup étaient déjà partis ! Et tant pis pour les retardataires.

Les autres pays européens nous regardent
d’un œil tantôt amusé
tantôt inquiet

Et ainsi se divise la population déjà à cran. Les vaccinés et les autres. On a même vu les vacanciers d’un camping en Dordogne porter un bracelet de couleur différente selon qu’ils étaient vaccinés ou non… Les autres pays européens nous regardent d’un œil tantôt amusé tantôt inquiet. Ailleurs, on reconfine ou l’on remet le masque obligatoire. Mais là-bas, c’est pareil pour tout le monde.

Tout comme beaucoup sont allés skier en Suisse l’hiver passé, d’autres iront randonner et grimper dans les Alpes italiennes ou les Pyrénées espagnoles cette fin d’été, les montagnes étant des lieux de passage et d’échange et non pas des « frontières naturelles » comme on l’apprenait jadis en géographie. Déjà mis à rude épreuve, les professionnels français du tourisme ont du soucis à se faire. Demain, lorsque le réveil de la rentrée sonnera, tout le monde devra se demander comment travailler. Mais pour l’heure, on danse sur un volcan.

 

* le 2 août 2021, 48% de la population française a reçu deux doses de vaccination contre la COVID-19. (source Le Monde / ourworldindata.org)

Copy link