fbpx

Didi : le film de la première descente en snowboard du Lobuche, par Marion Haerty

दिदि   Didi, femme, grande sœur.
Toutes les montagnes ne sont pas égales. Mais celles qui y vivent, y travaillent et s’y amusent le sont. Abritant les plus hauts sommets du monde, le Népal est à l’avant-garde de l’alpinisme, mais à d’autres égards, il est à la traîne. Les femmes sont encore soumises à des traditions archaïques, dont le mariage forcé, et peu d’entre elles parviennent à trouver un emploi dans la montagne. Dawa Yangzum Sherpa est une exception. Première femme népalaise à devenir guide de montagne internationale, elle sait que la montagne ne se résume pas aux sommets et aux succès sportifs. Et elle n’est pas la seule.

Le palmarès de Marion Haerty sur le Freeride World Tour est légendaire. Mais aujourd’hui, elle se concentre sur son héritage. « DIDI » la suit alors qu’elle se rend au Népal pour rencontrer Dawa et unir leurs forces dans le cadre d’une mission à deux volets. Avec le soutien de guides et de Sherpas locaux, Marion tente son premier sommet de 6 000 mètres avec Dawa et, ensemble, elles célèbrent les femmes qui, malgré les difficultés, se sont taillé un destin différent.

Lire notre interview de Marion Haerty lors de l’avant-première du film. 

270 Shares
Copy link