fbpx
@

Compétitions et événement annulés, stations de skis fermées, appel des secouristes italiens à rester chez soi… Une avalanche de mesures anti-coronavirus secoue le monde de la montagne. A nous, passionnés, d’adapter également notre pratique pour éviter la propagation de l’épidémie.

Après la Pierre Menta, toutes les compétitions de ski, de ski-alpinisme, d’escalade et de cascade de glace, sont annulées jusqu’à nouvel ordre, ont annoncé la Fédération française de ski et la Fédération française de montagne et d’alpinisme ce vendredi 13 mars. Un coup de frein, qui fait suite au renforcement des mesures pour lutter contre la pandémie du Coronavirus, notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. Les clubs doivent également suspendre leurs activités, les stages sont annulés et d’autres restrictions sont encore à craindre car « nous ne sommes qu’au début de l’épidémie » a fait savoir le président Macron ce jeudi. Doit-on pour autant renoncer à la montagne ? Non, mais il faut adapter notre pratique en conséquence.

Salles d’escalades et stations de ski restent ouvertes 

Les rassemblements de plus de 100 personnes étant interdits en France depuis ce vendredi 13 mars, les salles d’escalades sont désormais concernées par les restrictions. Elles peuvent rester ouvertes, en comptabilisant le nombre de grimpeurs présents. Les domaines skiables français restent majoritairement ouverts pour l’instant en, à par ceux qui avaient prévu de fermer pour manque de neige. (la suite pour les abonnés…)

. . .

Copy link