fbpx
@

Combinaison en 7 majeur dans la face nord du Pic Sans Nom

Prenez trois machines habituées des hautes cimes des Écrins et de leurs faces nord, des voies ouvertes par d’autres de ces machines il y a peu, et secouez : cela vous donne par Mathieu Detrie, Benjamin Védrines et Julien Cruvellier De Luze, l’ascension de la Voie sans Nom (Nicolas Draperi et Sébastien Ibanez, 2015), suivie de celle de La Makhnovtchina (Baptiste Obino en solo, février 2021), en face nord et nord-ouest du Pic Sans Nom (3 913 m), dans les Écrins.

L’histoire s’est déroulée le 1er septembre dernier. Une longue journée de l’aube à la nuit, et pour cause : la voie est raide – plusieurs longueurs en 7a/7b(+?) dans la partie supérieure – et longue – 1100 mètres du glacier Noir au sommet. Elle est ici filmée sans fioriture par Benjamin Védrines, et le spectateur plonge au coeur de la cordée, dans ces deux voies modernes et engagées du Pic Sans Nom. Bon voyage…

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link