fbpx
@

Amateurs d’Histoire, ou de jeux de rôle, vous serez servis. Classé monument historique, le château de Bressieux date du XIIIème siècle. Magnifiquement conservé, son donjon rénové est accessible librement : de son sommet la vue porte sur le nord-Isère, la plaine de la Bièvre et le plateau de Chambaran. C’est un prétexte idéal pour découvrir la région, à pied, en famille, en trail, ou en VTT, avant d’aller s’enfoncer dans les grandes forêts de Chambaran, à 650 mètres d’altitude.

Imaginez : chevaliers et soldatesque, en cotes de maille, qui encadrent charpentiers, tailleurs de pierre et maçons. Édifié une première fois en galets à la fin du XIIème siècle, le château de Bressieux est reconstruit en briques cette fois au milieu du XIIIème siècle. Le donjon est construit en 1276. Les murs sont épais : on s’en rend compte alors que l’arrivée sur le site, après quelques minutes de marche, impressionne.

En l’occurence, il est possible de monter dans le donjon, grâce à une belle restauration et un escalier en fer. Mais à l’intérieur de celui-ci, les murs font deux mètres d’épaisseur, les escaliers sont étroits et raides : les chevaliers ne pouvaient se croiser ! Du sommet à 23 mètres du sol la vue porte à 360 degrés sur le nord Isère. Plein sud, la suite vous attend éventuellement : les coteaux et les forêts de Chambaran.

Le château de Bressieux. © Jocelyn Chavy

Avant de partir, prenez le temps de lire les panneaux d’informations sur ce -vrai beau- château. On y apprend entre autres que si le pont-levis a disparu, la cour intérieure recelait un puits et une cave à glace. C’était le Moyen-Âge ! Une fois revenu au parking, vous pouvez enchaîner sur une balade, une rando VTT ou une séance de trail sur le plateau de Chamabaran situé à 4 kilomètres environ de Bressieux.

Le Moyen-Âge comme si vous y étiez. Panorama en prime.

 © Jocelyn Chavy

Au sommet du donjon, accessible. © JC

Les possibilités sont multiples. On peut conseiller de commencer par découvrir l’étang des Essarts : le spot, privilégié par les pêcheurs et les familles, est ombragé, et l’endroit reste paisible. Côté balade, d’innombrables pistes peuvent prêter à confusion et le réseau étant d’une qualité moyenne, mieux vaut une carte IGN pour se rendre à pied par exemple à l’abbaye de Bressieux : revenir 150 m avant l’étang à une bifurcation, prendre au nord pour atteindre par une piste l’abbaye fondée en 1119, ancien monastère cistercien. Autre possibilité, une balade dans le parc naturel de Chambaran et l’étang Revel, tout proche.

Un impressionnant site historique, prétexte à une balade dans la région. ©Jocelyn Chavy

Sommet : Château de Bressieux (529 m).

Dénivelé : faible

Horaire moyen1h visite, variable pour rando sur Chambaran

Point départparking du musée, à Bressieux, entre St-Siméon de Bressieux et St-Pierre de Bressieux.

Variante : à faire en VTT (pour le transfert), se rendre à l’étang des Essarts (parking), à 4 kilomètres de Bressieux. De là, de multiples possibilités de boucles, en dehors ou à l’intérieur du parc naturel de Chambaran.

Où dormir /manger : Auberge du Château à Bressieux. Gite de Moulin Ruel à Chambaran.

Infos : Alpes Isère

Le château de Bressieux. © Jocelyn Chavy

À quelques kilomètres du château, l’étang de Bressieux, près du parc naturel de Chambaran. ©Jocelyn Chavy

Copy link