fbpx
@

The North Face a l’habitude de présenter régulièrement des innovations, et s’en donne les moyens. Cet automne, c’est le lancement d’une gamme complète pour l’alpinisme, l’Advanced Mountain Kit qui est au coeur de l’actualité de la marque. Il s’agit d’un ensemble de vêtements et d’équipement très haut de gamme, pensée par et pour les athlètes The North Face, ceux qui vont en Himalaya. Nous avons pu découvrir quelques éléments de cet Advanced Mountain Kit pendant deux jours de tests dans le massif du Mont-Blanc.

La marque américaine nous a habitués au lancement régulier d’innovations : on pense à la dernière-née en matière de chaussures de trail, la Vectiv. Cet automne, The North Face sort une gamme repoussée pour cause de covid : l’Advanced Mountain Kit est comme son nom l’indique un ensemble d’équipements d’une part (sacs à dos, tente, sac de couchage) et un ensemble de vêtements d’autre part, vêtements conçus pour fonctionner ensemble en harmonie et avec le maximum d’efficacité. Ce système de couches intègre les éléments suivants : une base layer, sur la peau, une deuxième couche chaude, une doudoune qui peut se porter seule ou entre la deuxième couche et la couche de protection extérieure, constituée par la veste AMK L5 Future Light.

Torino for ever ©JC

Athlète TNF et guide, Guillaume Pierrel fait le brief. ©JC

The North Face AMK L5

The North Face AMK L5

Soyons clairs, cette gamme n’est pas conçue pour le randonneur lambda, mais bien l’alpiniste qui cherche le meilleur équipement possible pour l’alpinisme hivernal ou la haute altitude. Certains éléments comme les chaussures sont réservés à la team d’athlètes. Des himalayistes comme David Göttler sont venus nous expliquer comment ils ont apporté leur expérience pour aiguiller les développeurs de cette gamme, leurs besoins en haute altitude. Le résultat ? Pour The North Face il n’y a pas photo. Pensé par une équipe de professionnels et cherchant constamment des équipements plus légers et plus performants pour l’alpinisme, l’Advanced Mountain Kit est leur système le plus sophistiqué jamais créé.

The North Face Sweat AMK L3

Une couche de base, le Pull AMK L1 Dotknit, est celle qu’on porte à même la peau. Nous n’avons pu l’essayer, mais le toucher est très agréable. Un collant pour le bas est prévu. Ensuite vient la seconde couche, le Pull AMK L2 en polaire, là aussi, le confort douillet semble avoir été au coeur des préoccupations de TNF. Le « sweat » (c’est son nom) AMK L3 Duvet 50/50 est sans doute la pièce la plus originale. Coté matière, un ensemble de caissons rembourrés de duvet est associée avec un tissu de surface hautement perméable à l’air. Cette structure innovante permet à la chaleur et à l’humidité de s’échapper sans aucune plaque froide pour une meilleure régulation de la température lors de l’activité aérobique dans des environnements extrêmes. Le choix par contre d’une ouverture demi-zippée, défendue par les athlètes, nous a moins convaincu, car cela rend la veste un tout petit peu plus légère mais une utilisation moins polyvalente, ou moins facile.

La grosse doudoune d’expédition, la Parka AMK L6, semble quant à elle prévue pour faire survivre son propriétaire à 7900 mètres sans sac de couchage – comme l’a fait David Göttler à l’Everest.

Jeu d’équilibre sur le granite ©JC

Guillaume Pierrel en Future Light ©JC

Pièce maîtresse déjà disponible en France, la veste The North Face AMK L5 Future Light donne dans le très haut de gamme : c’est la veste la plus aboutie de la gamme Future Light, la membrane imper-respirante The North Face, les coutures sont toutes scellées, et les fils ont été renforcés au niveau des coudes pour durer. Cette AMK L5 coche toutes les cases avec son nylon recyclé et un poids contenu pour une veste de protection 4 saisons : 260 grammes, c’est peu pour un tel programme, c’est-à-dire de l’alpinisme hivernal et/ou en altitude. Un pantalon AMK L5 Future Light est associé à la veste, à condition d’avoir le budget pour l’ensemble, puisqu’à 750 euros la veste AMK L5 tutoie également les sommets niveau tarif. Un peu plus abordable, la veste The North Face L5 Summit series Future Light bénéficie elle aussi d’absences de coutures aux épaules, pour plus de confort avec le sac à dos.

Habillé en Future Light, Lucien Boucansaud a trouvé la lumière ! ©Jocelyn Chavy

The North Face AMK L5

The North Face AMK L5

Advanced Mountain Kit

Pour résumer, chez The North Face, si la vaste gamme Summit Series est conçue pour tous ceux qui pratiquent une activité en montagne, la gamme Advanced Mountain Kit en est la quintessence, prouvant que The North Face veut se réinstaller au sommet des fabricants de vêtements techniques. En dehors du prix, très élevé, on remarquera que les innovations – que ce soit Future Light sorti en 2020 et concurrent du gore-tex – et les avancées en matière de design finissent toujours par ricocher sur les gammes plus grand public.

La gamme Advanced Mountain Kit disponible en exclu au Vieux Campeur.

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link