@

El Capitan : Warren Harding, portrait du vainqueur du Nose et du Dawn Wall

C‘est un homme singulier qui marqua son époque. Warren Harding fut le visionnaire acharné (et iconoclaste) qui vint le premier à bout d’El Capitan, le monstre de mille mètres de granit au Yosemite, à la tête d’une équipe de grimpeurs qui étaient parmi les meilleurs de l’époque : c’était en 1957, et le trio mené par Harding mit 47 jours (!) au total pour gravir ce qui deviendra la voie emblématique d’El Cap, le Nose. En 1970, Warren Harding continue de siffler du vin rouge et d’être une des grandes gueules du mythique camping Camp 4 mais cela ne l’empêche pas de se lancer dans son dernier projet sur El Cap : il passe 28 jours à ouvrir The Wall of the Early Morning Light, qui deviendra quatre décennies plus tard l’obsession de Tommy Caldwell en libre, voie rebaptisée The Dawn Wall.

Warren Harding fut critiqué par ses pairs comme Royal Robbins pour avoir trop planté de pitons à expansion, et probablement salopé l’éthique de ses ouvertures – comme le Wall of the Early Morning Light. Il reste pourtant celui qui aura défié avec succès El Capitan, avec des techniques rudimentaires. La vidéo est un montage extrait de The Valley Uprising, LE film sur l’âge d’or du Yosemite.

1.7K Shares
Copy link