@

Ce qui s’est passé ces derniers jours au Cerro Torre a bouleversé les alpinistes, notamment ceux du groupe italien Ragni de Lecco. Parmi eux, Matteo Della Bordella, David Bacci et Matteo De Zaiacomo ouvraient aussi une nouvelle voie en face Est du Torre, lorsque l’accident qui a touché Korra Pesce et Tomas Aguilo s’est produit. Voici leur récit des événements – leur ascension, l’accident, le sauvetage d’Aguilo et la tentative de sauvetage de Korra.

Mardi 25 janvier

Il est 11h30, David Bacci, Matteo De Zaiacomo « Giga » et moi-même (Matteo Della Bordella, NDLR) attaquons la face Est du Cerro Torre, par l’itinéraire emprunté par Cesare Maestri et Toni Egger en 1959 jusqu’au névé triangulaire. De là, nous grimpons encore 5 longueurs en passant par des dalles engagées, pour atteindre la « Boîte anglaise ». Il ne reste de la boîte que quelques tôles froissées, qui ne constituent plus aujourd’hui aucune forme d’abri ou de lieu de bivouac. Nous avons apporté notre portaledge, nous le fixons et nous nous installons pour la nuit. Pendant notre ascension, nous avons vu Thomas Aguilo « Tomy » et Corrado « Korra » Pesce fixer des cordes sur les premières longueurs de leur ligne, à environ 150 mètres de la nôtre, avant de retourner à leur tente.

Mercredi 26 janvier

Au cours de ce qui s’avère être une longue et épuisante journée, nous grimpons jusqu’au Dièdre britannique, tenté en 1981 par Philip Burke et Tom Proctor. Nous franchissons quelques longueurs extrêmement fatigantes et difficiles,

Copy link