@

Petzl est le pionnier de la lampe frontale, popularisée par le fondateur de la marque et spéléologue Ferdinand Petzl. Au début des années 2000, Petzl sort la Tikka, c’est l’irruption fracassante de l’éclairage Led, léger et peu encombrant. Peu puissante au départ, cette technologie d’éclairage va petit à petit gagner en puissance au fil des années, et des modèles, avec par exemple la Nao conçue pour l’ultra-trail. En 2020 Petzl sort ce nouveau modèle, la Petzl Swift RL, qui se veut une fusion des deux mondes : celui de la légèreté et de la compacité des lampes Tikka avec batterie non déportée, et celui de la puissance et de la modularité d’éclairage de la Nao. La Petzl Swift est RL pour « Reactive Lightning » (RL) c’est-à-dire proposant un système d’éclairage puissant (jusqu’à 900 lumens) et qui peut, à la demande ou pas, s’adapter en modulant l’éclairage nécessaire. 

Prise en main

Comment marche le Reactive Lightning ? Grâce à un capteur placé à l’avant de la lampe, celle-ci détecte l’intensité de l’éclairage qui l’entoure. En fonction de cette donnée, le niveau de lumière sur la lampe devient plus ou moins fort. Le but ? Offrir du confort à l’utilisateur, car il n’a alors pas besoin de régler la puissance de sa lampe en fonction des différences de luminosité ni du terrain. Il permet également d’économiser la batterie, ce qui est primordial sur les grandes courses de trail. Dans notre test, réalisé sur six mois et uniquement des sorties montagne, d’abord ski de rando, puis alpinisme, il s’avère que ce Reactive Lightning n’est pas forcément indispensable. C’est un plus que l’utilisateur peut choisir d’avoir ou pas. Reste la puissance de ce petit objet, et ça, c’est important.

Puissance

A l’allumage de la lampe, on appuie sur l’unique bouton situé sur le dessus de la lampe (celui du verrouillage), les diodes vertes s’allument ce qui permet de visualiser le niveau de charge. Vous voici en mode Reactive Lighting avec une des 2 ampoules s’allume au début. Puis l’autre ampoule s’allume si besoin. En appuyant successivement 2 fois sur le bouton, on augmente légèrement la puissance instantanée mais aussi la puissance du mode Reactive Lighting, qui peut monter juqu’à 900 lumens.

On a testé ces 900 lumens. En ville 900 lumens ne servent à rien. Mais en montage au pied de la rimaye, 900 lumens permettent de balayer tout le pied d’une face et d’avoir une vue d’ensemble qui fait gagner un temps précieux et améliore le jugement de l’alpiniste encore dans la nuit. Si on veut gérer soit même l’éclairage, ce que Petzl appelle le mode Standart Lightning ou mode 2, alors il faut juste faire un appui long sur le bouton. Là aussi on aura 3 puissances d’éclairage disponible, à la mano, un éclairage « carto » ou « brico », un 2e mode d’éclairage déjà puissant, et un troisième avec le max de lumens, comme en Reactive Lightning. Dans tous les cas, cette Swift apporte un confort visuel nocturne au top.

Confort d’utilisation

Sur la lampe elle-même : les ingénieurs maison ont visiblement laissé s’exprimer les utilisateurs, en proposant une technologie de pointe mais pas envahissante et compréhensible. Pas besoin d’appli ou de mode d’emploi pour comprendre et allumer la lampe. Reste que de notre point de vue, l’unique bouton actuel n’est ni agréable (pointu), ni facile à appréhender (à trouver sur la tête) en montagne (oubliez avec des gants un peu épais). Peut-être désolidariser le bouton lock aurait permis de rendre ce bouton d’allumage un peu plus friendly. 

A contrario, plusieurs autres caractéristiques font de la Swift un produit convaincant. Parlons de la jauge. Dotée de cinq niveaux elle permet de visualiser en un coup d’oeil s’il reste de la batterie ou pas. Simple mais génial. A noter que sans l’avoir laissé au frigo pendant une semaine, l’autonomie en utilisation normale nous a paru suffisante pour s’aventurer en montagne pendant plusieurs jours sans aucun problème.

Sur le confort de « portage », la Swift est une vraie réussite. Le bandeau est un modèle du genre, vraiment hyper confortable. Les 100 grammes de la Swift, un poids vraiment léger pour une frontale aussi puissante, se font complètement oublier. 

Bilan

Dotée d’une technologie de pointe mais qui sait aussi se faire oublier, la Petzl Swift RL est une frontale très aboutie, rechargeable, hyper légère pour une puissance d’éclairage qui rend vraiment service et peut améliorer le confort en montagne (ou ailleurs !) de façon très significative. Le confort visuel d’avoir autant de lumière, que ce soit au coup par coup (mode manuel) ou en mode Reactive, change la donne. Que l’on soit perdu au milieu d’une forêt ou d’un chaos de crevasses, 900 lumens c’est d’avoir avoir un peu plus d’eau sous la quille, comme disent les marins. Encore un bémol sur le bouton, mais cette puissance d’éclairage dans un form factor bien compact et les détails soignés (jauge, bandeau), ainsi que le poids très léger, tous ces arguments font que l’on conseille cette Swift.  

Caractéristiques techniques

POIDS :100g  PRIX PUBLIC : 99€

Autres caractéristiques :

Puissance : 900 lumens (ANSI FL 1 STANDARD)
Poids: 100 g
Technologie: REACTIVE LIGHTING® ou STANDARD LIGHTING
Type de faisceaux: mixte
Alimentation: batterie rechargeable Lithium-Ion 2350 mAh (fournie)
Temps de charge : 6 h
Étanchéité: IPX4 (résistant aux intempéries)
Certification(s): CE

 

A lire également : notre dossier sur la gamme de frontales Petzl 

0 Shares
Copy link