@

En France, un forfait de ski à la journée coûte en moyenne 30,71 €. Dans les Alpes du Nord, ce tarif peut grimper jusqu’à 67 €. Comment expliquer ces montants qui augmentent d’année en année ? Que paye-t-on exactement ?

Seulement 10 % des Français de plus de 15 ans partent en vacances l’hiver. Parmi eux, moins de la moitié choisit la destination montagne (cette proportion augmente légèrement pendant les vacances de février). Si l’on prend en compte le nombre de pratiquants à la journée, comme les locaux, la part des Français skieurs atteint 19 %1. Pourquoi si peu ? Parce qu’un séjour au ski coûte cher. Trop cher, pour beaucoup.

Transport, hébergement, location de matériel, repas : d’après les calculs de l’observatoire indépendant des stations de ski françaises Skidata.io, un séjour au ski d’une semaine coûte en moyenne 445 € pour un adulte, 1450 € pour une famille de deux adultes avec deux enfants. Si le logement constitue le premier poste de dépense, les forfaits de ski arrivent en deuxième place et représentent environ 15 % du coût du séjour1.

Il y a treize ans, le prix moyen d’un forfait à la journée s’élevait à 20,60 €. En 2021, il a grimpé à 30,71 €. Mais que paye-t-on exactement lorsqu’on va skier ? Et comment expliquer l’augmentation constante du tarif des forfaits ?

Ski dans les 3 Vallées ©JC

L’argument écologique et social

Depuis 2018, Domaines Skiables de France se plaît à répéter

Copy link