fbpx
@

Initialement créée en 1948 pour coordonner les secours dans la vallée de Chamonix, l’association La Chamoniarde n’a eu de cesse d’évoluer. Désormais estampillée « société de prévention et de secours », elle est une ressource précieuse pour tous les alpinistes et randonneurs qui souhaitent s’aventurer dans le massif du Mont-Blanc.

Chamonix, le 11 juin 2021. Derrière la mairie, une volée de marches en pierre permet d’accéder à la place de l’Église sous un soleil écrasant. Face au clocher, à quelques dizaines de mètres du départ du téléphérique du Brévent, s’élève un austère bâtiment gris, soigneusement décoré de balconnières et massifs de fleurs multicolores. Derrière les persiennes en bois, la Maison de la Montagne réunit le Bureau des Guides, l’Office de Haute Montagne et l’École du Ski Français. C’est ici que l’association La Chamoniarde, société de prévention et de secours en montagne, a installé ses bureaux.

Fondée en 1948, La Chamoniarde combine trois missions : former, informer, secourir. Et son appellation auto-proclamée de « société de secours hors-norme » est indiscutable. D’abord, parce que l’association est « historique », nous explique sa directrice Océane Vibert, et parce qu’elle est « située dans une vallée très médiatisée où beaucoup de choses se passent, où des pratiques émergent et où la fréquentation est importante ». Surtout, parce que La Chamoniarde s’est vite rendue indispensable auprès des randonneurs et alpinistes en quête d’informations sur les conditions en montagne au jour le jour dans le massif du Mont-Blanc. (…)

. . .

Copy link