Ils y sont arrivés, enfin, au sommet ouest de ce Nuptse (7 742m, Népal), voisin immédiat de l’Everest. Jeudi 19 octobre 2017, Frédéric Degoulet, Benjamin Guigonnet et Hélias Millerioux dit « Gang des Moustaches », est venu à bout d’un itinéraire d’ampleur, en face sud du géant himalayen. Premières impressions, en direct depuis le Camp 2, à 6 585m.

C’est une expé qui a réellement commencé à l’automne 2015, lorsque Benjamin Guigonnet et Hélias Millerioux tentaient pour la première fois de gravir la face sud du Nuptse. Sur la gigantesque muraille de 6km de largeur et plus de 2000m de hauteur, ils choisissent la partie gauche, qui monte droit vers le sommet ouest, ou Nuptse Nup II. Échec, ils persistent. En 2016, Millerioux et Guigonnet reviennent avec Robin Revest et Frédéric Degoulet… et butent 350m sous le sommet, faute de matériel suffisant pour envisager le sommet et la redescente de nuit. Guigonnet en 2016 : « Les grands sages nous disent que le principal est de revenir. » La sagesse arrive en ce mois d’octobre 2017.

« Pour nous la face sud du Nuptse, c’est les Grandes Jorasses himalayennes »

Voilà résumé cette voie par Frédéric Degoulet, contacté par sms au camp 2 à 6 585m. De retour au C2, l’équipe est euphorique et, en attendant le regel nocturne, profite du soleil et fait de l’eau avant de redescendre, demain samedi 21 octobre, vers le camp de base.  Une ascension qui ne s’annonçait pas d’emblée sous les meilleurs auspices :  » La voie, de visu, était plus sèche que l’an dernier. Cela nous a rajouté du stress au début, mais au final, c’est bien passé« . Quant aux difficultés, elles sont suffisamment relevées pour mettre cet itinéraire au rang des grands itinéraires himalayens : « L’ascension s’est déroulée comme prévu, mais sans qu’aucune journée ne soit facile : vent, pierres, chaleur, froid, altitude, motivation. L’expérience a payé, et hormis le stress d’un 3ème but pour Benjamin et Helias, nous étions calmes et déterminés. »

L’inconnu des 300 derniers mètres

Globalement, l’équipe a repris le même itinéraire que l’année passée. Seuls les 300 derniers mètres étaient totalement inconnus : « Ça grimpait au final ! Après avoir remonté le grand couloir, il y avait, à la fin, une ice-flute providentielle, verticale. On a bivouaqué à son sommet, à 7 428m. Puis une longueur d’arête nous a permis de rejoindre une goulotte sur deux longueurs. La suite, c’est 200m de dénivelé en pente-arête de neige, plus raide que l’on pensait, avec un peu de neige à brasser. »

Pour réussir, le trio a mis toutes les chances de son côté d’un point de vu matériel, coupant les moindres bouts de sangle inutiles, pesant les barres de céréales… « Forcément l’expérience paye. Se connaître, connaître la face, s’acclimater correctement, tout ça fait partie de la réussite. La nourriture et l’hydratation ont bien été étudiées aussi et affinées. Le poids aussi avait une part très importante. » Au sommet, le silence est assourdissant : « Difficile d’exprimer ce qu’on ressent au sommet : joie, délivrance, aboutissement, peur, satisfaction, plénitude, chaleur. C’est aussi un des seuls moments où il n’y a pas de bruit. » Du bruit, ils en feront bien assez à leur retour pour fêter cette superbe réalisation en Himalaya et nous la raconter plus en détails…

NUPTSE, face sud, 7 804m

6km de large
2400m de hauteur (deux Grandes Jorasses empilées).
7 sommets, de 7 804m à 7 861m.
1961 : première du sommet principal (pilier sud) par une équipe anglo-népalaise (style himalayen).
1986 : Premières tentatives infructueuses en style alpin par Jeff Lowe et Mark Twight (pilier sud)
1984 : Christophe Moulin & Michel Fauquet butent vers 7 500m, au pilier sud toujours.
2003 : Valeur Babanov et Yuri Koshelenko ouvrent une Sonate au clair de lune sur le pilier sud (ED,     2500m, 6b/A4, 90°, M5). Piolet d’Or polémique en 2004 en raison du style (cordes fixes).
2008 : Patrice Glairon-Rappaz & Stéphane Benoist ouvrent sous le Nuptse 1 Are you experienced ? (2000m, glace 5, M5), sans sommet.
2017 : le Gang des Moustaches achève sa voie, après trois tentatives, sous le sommet ouest (7 742m), le jeudi 19 octobre, vers 15h. 6 jours d’ascension / 2j de descente.

Le Gang des Moustaches, avec de haut en bas : Benjamin Guigonnet, Frédéric Degoulet et Hélias Millerioux. ©GangDesMoustaches

Suivi GPS du Gang des Moustaches dans la face sud du Nuptse.