fbpx
@

C’est un guide passionné des Écrins, avec un penchant pour ses pentes les plus raides à skis, comme la première du versant sud de la Barre. Benjamin Védrines a littéralement couru pour gravir la Meije depuis la Grave en 4h38 : aller et retour en moins de cinq heures pour une course de niveau D, et plus de 3000 mètres de dénivelé. Un record inédit, et un horaire tout simplement stupéfiant. Benjamin Védrines raconte.

Les Écrins n’ont pas été le terrain de chasse de Kilian Jornet, recordman du mont Blanc entre autres. Mais là, après son bel enchaînement Écrins-Pelvoux de juin dernier, Benjamin Védrines a réalisé une traversée de la Meije digne des plus grands exploits du catalan. En l’occurence, lundi, le guide basé à Serre-Chevalier a décidé de quitter l’église de la Grave à 9 heures du matin – l’heure à laquelle on monte au refuge, pas au sommet. 4 heures et 38 minutes plus tard, il était de retour à la Grave. Un horaire tout simplement incroyable : au cours de ces 3000 et quelques mètres de dénivelé positif et négatif, Benjamin Védrines a bouclé la traversée de la Meije, du refuge du Promontoire au refuge de l’Aigle (où il ne s’est pas arrêté) en 1h30. Oui, vous avez bien lu : 1h30 pour la traversée « standard » de la Meije ! Benjamin Védrines nous a livré les détails de cette ascension record. (…)

La suite pour les abonnés

. . .

Copy link