fbpx

Les guides et l’âge d’or de l’alpinisme BICENTENAIRE DE LA COMPAGNIE DES GUIDES DE CHAMONIX - ÉPISODE 3

En France, l’alpinisme connait un « âge d’or » autour des années 1860, et les guides de Chamonix sont évidemment de la partie. De grandes figures telles que Michel Croz se distinguent, et l’horizon s’élargit avec des ascensions marquantes loin du mont Blanc. Mais les guides se heurtent aussi à la concurrence d’alpinistes étrangers, et sont frappés par de nombreux drames qui dessinent la face sombre de leur activité. Troisième épisode de notre série Guides de Chamonix à l’occasion du Bicentenaire de la compagnie.

Début juillet 1860, c’est l’effervescence au bureau des guides de Chamonix. Un tirage au sort est organisé pour choisir ceux qui auront l’honneur de planter le drapeau français au sommet du mont Blanc. Le 6 juillet, les heureux élus remplissent cette mission hautement symbolique, qui marque le rattachement définitif de la Savoie à la France, décidé par plébiscite quelques mois plus tôt. Les festivités ne s’arrêtent pas là : le 2 septembre, ce sont encore les guides qui accueillent l’impressionnant cortège de Napoléon III, en visite dans la vallée. Le lendemain, ils sont soixante pour conduire le couple impérial au Montenvers. Eugénie fait même quelques pas sur la Mer de Glace au bras d’Auguste Balmat, l’une des figures de la Compagnie. (…)

. . .

Copy link