fbpx

En montagne comme partout, il faut connaître ses classiques. Le Grand Rocher, en Belledonne, fait partie de ces randonnées dont on ne se lasse pas, que ce soit en version sportive ou familiale. Depuis le col du Barioz, bon nombre de chemins parcourent la forêt avant de déboucher sur la crête panoramique. 

Le col du Barioz (1042m) est un point de rendez-vous fréquenté par une multitude d’amoureux de la montagne qu’ils soient skieurs de randonnée dès le col ou skieurs de fond un peu plus haut depuis le foyer. Quant au raquettistes, ils peuvent choisir plusieurs points de départ selon leur forme ou leurs envies. Sportifs ? Vous démarrerez du col du Barioz pour parcourir les 884m de dénivelé positif jusqu’au Grand Rocher. Avec de jeunes enfants ou en balade dominicale ? Vous pouvez alors choisir de partir d’un peu plus haut, comme depuis le point côté 1104m, après le col, point de départ doté d’une aire de stationnement. Dès lors, plus d’excuses pour ne pas partir à la découverte de ce paradis des randonneurs.

Le grand avantage de cette balade,
c’est qu’elle peut combler tous les âges
et tous les pratiquants

©Ulysse Lefebvre

Le grand avantage de cette balade, c’est qu’elle peut combler tous les âges et tous les pratiquants : qu’ils soient sportifs, en famille ou avec enfants, en raquettes, ski de rando, ou ski de fond puisque les pistes du foyer du Barioz dominent le versant. Parfois, selon la neige, on pourra même s’y aventurer à pied tant le chemin est damé par les promeneurs. 

©Ulysse Lefebvre

©Ulysse Lefebvre

Sommet : Le Grand Rocher, 1926m. Le col du Barioz est à 1042m.

Dénivelé max : 884 m

Horaire moyen : 4h à 5h pour l’aller-retour

Points de départ possibles :

– col du Barioz (1042m)
– zone de stationnement au point côté 1104m
– parking du foyer de ski de fond du Barioz, 1424m (terminus en voiture).
m.

Itinéraire : Du col du Barioz, emprunter le sentier qui part sud-est vers les granges du Pré Farmé et me suivre jusqu’au chalet de Pierre Roubet (1537m). De là, partir main droite, au sud, hors sentier balisé, pour rejoindre directement la crête du Grand Rocher qui se dégarnit progressivement.

Variantes : On peut raccourcir la balade tout en s’offrant une aussi belle vue en continuant le sentier balisé vers le Crêt du Poulet (1726m), main gauche, nord-est, au niveau du chalet de Pierre Roubet. Tables et bancs permettront de pic-niquer confortabelement. Une fois requinqué, rien n’empêche ensuite de poursuivre par la crête menant au Grand Rocher. Descente par le même itinéraire.

Plus d’infos sur la raquette à neige en Isère

N’oubliez pas de prendre la météo, et, même si cette rando est plutôt forestière, le bulletin d’estimation des risques d’avalanches, et éventuellement le tryptique DVA-pelle-sonde selon la période.

Copy link