Le ski de rando connaît une vraie révolution : la prévention des avalanches. Dans la préparation de course apparaît deux nouveaux outils sur internet : Yeti et Skitourenguru. Les deux permettent de choisir un itinéraire adapté pour limiter le risque d’exposition aux avalanches en fonction de ses aspirations. Au moyen d’algorithmes et de compilations de données, ces applications permettent de visualiser la course envisagée dans un contexte de risque actualisé chaque jour. Et de savoir s’il est raisonnable de s’y lancer. Le ski 2.0, mais pas sans cerveau.

C’est une révolution qui a commencé en 2015. Cette année-là, les futurs cerveaux de Yéti, l’appli qui va changer votre approche du ski de rando, participent à l’élaboration de la carte de pente : il devient possible de visualiser sur le géoportail toutes les pentes à l’inclinaison supérieure à 30 degrés, et donc susceptibles d’être avalancheuses. Depuis, le chemin parcouru a été considérable. Soutenues par l’IGN, mais aussi la fondation Petzl et présentées à Grenoble le 3 décembre, deux applis voient le jour pour le grand public afin de mieux discerner le risque d’avalanche. Et c’est, vraiment, une révolution dans la préparation d’une sortie.

Préparer une course consiste à choisir un itinéraire adapté aux conditions d’enneigement et aux prévisions météorologiques, ainsi qu’au niveau du groupe. La préparation de la course intervient dans la première phase de l’analyse 3X3 de gestion du risque d’avalanche. Rappelons que la grille 3X3 conduit à analyser les trois principaux facteurs de risque (les conditions, le terrain, le groupe) à trois moments-clés du déroulement d’une course : lors de la préparation, pendant l’approche et dans la pente. Lors de la première phase, la prépa, les deux applis Yéti et Skitourenguru permettent de mieux trier et surtout de hiérarchiser les infos disponibles pour éviter les courses ou les sections d’itinéraires à risque. L’idée est de favoriser la comparaison d’itinéraires, avec des infos recoupées et analysées grâce aux BRA (Bulletin de Risque d’Avalanches) émis par Météo France, entre autres.

Comment ça marche ?

Yéti et Skitourenguru sont deux applications distinctes. La première, sous la houlette de J. Beilin et de l’ENSG, a été lancé ce 3 décembre en version publique. Yéti est un module ajouté à l’interface Camptocamp. La seconde est un site internet suisse, skitourenguru.ch qui recense et analyse la Suisse et quelques massifs français pour l’instant. Leur idée, commune, est d’aider à la décision en avertissant l’internaute sur le risque présent et actualisé de telle ou telle pente. Ceci est rendu possible par le croisement de données géographiques et météo (pour Yéti) et en sus par l’analyse de centaines d’accidents et de milliers de rapports (pour Skitourenguru).

(…) La suite pour les abonnés

. . .