@

En expédition dans le Karakoram pakistanais depuis la mi-juin, le guide de haute montagne des Hautes-Alpes Benjamin Védrines vient de réaliser un exploit : l’ascension du Broad Peak, 8 047 m, en 7 heures et 28 minutes depuis un départ à 4 890 mètres sur le glacier Godwin-Austen, avant d’en redescendre en parapente. Le tout sans bouteilles d’oxygène. Un temps d’ascension record deux fois plus rapide que le précédent, établi en… 1984. 

La nouvelle vient de nous être confirmée par notre réseau, sans pour autant que la date précise de l’exploit soit connue. Le guide de haute montagne haut-alpin Benjamin Védrines vient de gravir sans oxygène le Broad Peak (8 047 m, Karakoram), par la voie normale de l’éperon ouest, en un temps record de 7 heures et 28 minutes depuis un départ à 4 890 mètres, sur le glacier Godwin-Austen. Il en est redescendu ensuite en parapente, décollant de la zone sommitale.

C’est un exploit, un temps hors des normes, puisque le précédent record était établi à près de 16 heures – plus de deux fois le temps de Védrines – depuis 1984 par le Polonais Krzystof Wielicki, et n’avait jamais été battu depuis : en 1994, le Suédois Göran Kropp atteignait le sommet en 18h30 et ce mois de juillet, le même jour que Védrines, le Kazakh Denis Urubko aurait lui aussi atteint le sommet par la voie normale, en 15 heures…

La voie normale du Broad Peak

Védrines a gravi le Broad Peak
à un

Copy link