@

ALPINISME ET ESCALADE EN GRANDE VOIE INTERDITS

Le guide du déconfinement en montagne a été publié par le Ministère des Sports le 11 mai. S’il laisse la pratique du trail, de la randonnée et du ski de randonnée relativement libre, il est très restrictif sur les activités verticales, en interdisant purement et simplement l’escalade de voies de plusieurs longueurs et l’alpinisme « nécessitant des relais« . Ce guide, dont la fiche Montagne et Escalade de trois pages fourmille d’incohérences, montre sans doute la limite de décisions prises à Paris. 

 

Il va être difficile de rester serein devant les mesures annoncées par le Ministère des Sports. Hier, lundi 11 mai, premier jour du déconfinement, il communiquait un « guide d’accompagnement de reprise des activités sportives ». Valable jusqu’au 2 juin. Autant le dire tout de suite : si la randonnée est autorisée, comme la plupart des sports individuels comme le trail à condition de respecter une distance d’1m50 entre randonneurs, l’alpinisme nécessitant des relais est interdit, de même que l’escalade de voies de plusieurs longueurs.

Un festival de contradictions

Sur les 112 pages du document du ministère, 3 sont dédiées aux pratiques de montagne. Que dit le texte (pages 51 à 53 du document) ? Pour l’escalade, il est limpide : « l’escalade des voies de plusieurs longueurs n’est pas autorisée » (détail ci-dessous). Outre le fait que chaque pratiquant doit utiliser son matériel personnel, le texte officiel dit que « l’escalade sur des voies d’une longueur est possible uniquement avec des équipements strictement

Copy link