5 skis de rando à moins de 500 euros

Voici notre sélection de skis de rando polyvalents sous la barre des 500 euros. Avec ces skis moins chers que beaucoup d’autres modèles, plus fréquemment vendus entre 600 et 850 euros, vous pouvez d’ores et déjà consacrer le reste de votre budget à vous équiper ou vous rééquiper dans le matériel de sécurité comme le DVA. 

C‘est un fait, les marques de ski de rando n’ont souvent pas attendu 2023 pour mener une politique tarifaire souvent élevée. Parfois trop, quand une paire de skis nus dépasse les 900 voire 1000 euros il est utile de se demander si ladite paire sera « à tout faire » ou si un budget de 1000 euros ne serait pas mieux utilisé, entre une paire de skis neufs et une seconde paire de skis d’occasion d’une autre largeur au patin. Reste que pour beaucoup de skieurs, un budget de 500 euros permet au choix d’acheter une paire en seconde main – avec les fixations – mais forcément avec quelques saisons au compteur, soit d’investir dans l’une des paires de ski neuves que l’on vous propose ci-dessous.

Une bonne solution consiste aussi à trouver une paire neuve vendue en pack avec les fixations (forcément légères) à inserts, ce qui permet en général en achetant les deux d’économiser de 50 à 150 euros sur le total. Soit un budget de 650 à 700 euros minimum avec les fixations, sans les peaux. Signalons le louable effort de Decathlon qui propose avec son pack Wedze MT 85 un ski en pack complet (fix et peaux) à 575 euros.

Enfin, on le redit, une fois l’ensemble ski/fix/peaux et chaussures acheté, il ne faut pas oublier le budget sécurité avec le triptyque DVA-pelle-sonde.

ATOMIC BACKLAND 80 SL

499 €

Chez Atomic, ce Backland 80 SL est un ski aux cotes assez droites, qui peut convenir aux amateurs de pente raide comme à ceux qui enquillent du dénivelé, avec un prix pile sous la barre des 500 euros – et qui se tasse petit à petit en général.

DYNAFIT SEVEN SUMMITS

550 €

Chez Dynafit, ce Seven Summits (85 au patin) est un classique qui est amélioré chaque saison ou presque. Certes il est affiché en début de saison à un prix au-delà de la barre des 500 euros, mais il est souvent proposé en pack avec une fixation Dynafit Speed Turn. Avec ce type de pack le Seven Summits passe allègrement sous ladite barre, pour une valeur oscillant autour de 400 à 450 euros. A ce prix le Seven Summits est un ski tolérant, accessible, et recommandé.

DYNASTAR M-VERTICAL 82

435 €

La marque française Dynastar a certes de magnifiques paires de ski haut de gamme en rando, comme le M-Tour 99 F-Team, mais elle sait aussi produire des skis efficaces à des tarifs très abordables comme ce M-Vertical 82. Un ski certes pas très large mais doté d’un shape moderne et d’une spatule qui saura assurer en toutes neiges. 

VÖLKL RISE UP 82

385 €

Völkl continue de tracer son sillon dans le ski de rando en proposant des skis pour tout le monde, du skieur polyvalent au passionné de freerando. Ce Rise Up 82 saura satisfaire les skieurs désireux d’avoir un ski moderne sans trop dépenser. 

WEDZE MT 90

425 € (avec peaux)

Wedze a jeté un pavé dans la mare avec son MT85 vendu 575 € avec fix et peaux. Si vous cherchez un ski freerando avec des cotes un peu plus généreuses que ses concurrents (autour de 80 à 85mm max), ce Wedze MT 90 est lui aussi sans équivalent, avec un tarif neuf proche de 400 euros : un ski polyvalent qui aime les neiges profondes. Alors certes, il faut concéder un poids dépassant les 3 kilos la paire, mais en le montant avec une paire de fixations légères sans stop ski, on devrait atteindre un poids global correct. Une affaire.

150 Shares
Copy link