@

Vivian Bruchez ne se qualifie pas comme un skieur de l’extrême mais comme un simple skieur de pente raide. Une distinction que 99% d’entre nous auront du mal à faire, tant les lignes qu’il imagine paraissent incongrues à faire planches aux pieds. La force du Chamoniard réside dans sa créativité débordante quand il voit une face.

Révélé au grand public dans le désormais classique film de Sébastien Montaz Rosset Downside Up (T’es pas bien là ?) en 2013, le successeur d’Anselme Baud et Pierre Tardivel poursuit ses ouvertures de nouvelles lignes, développant le concept de dry ski pour relier certaines pentes de neige séparées par de la roche. Presque rentré dans le langage commun, on dit désormais « faire une Vivian Bruchez » quand on pose les carres sur du caillou.

Guide et prof à l’ENSA, Vivian est tout sauf un ours et fait volontiers des featuring avec d’autres skieurs, notamment le jeune Tom Lafaille qu’il a pris sous son aile, et avec qui il a inauguré un nouvel itinéraire d’ampleur dans la face nord de l’Aiguille du Goûter. Il est aussi présent dans un nouveau film de Seb Montaz (Le Diamant des Alpes), et a accompagné Paul Bonhomme dans son 10X Project

Âge : 35 ans
Pays : France

Vivian utilise les skis
Dynastar M-VERTICAL 88

Ski de randonnée par essence, le ski Dynastar M-VERTICAL 88 offre des qualités techniques équilibrées aussi bien à la montée qu’à la descente. Son noyau Hybrid Core en bois de paulownia et polyuréthane procure une construction légère agréable à la montée qui offre une glisse fluide à la descente. La construction sandwich et les chants intégraux procurent une tenue de carres fiable sur les terrains techniques en conditions variées.

COTES : 120-88-110 TAILLES DISPONIBLES : 156cm, 164cm, 172cm

Copy link