[Pédago] Une Cartographie systémique des Vigilances pour l’alpinisme ?

Un nouvel outil pour réduire les risques

Cordée en route pour le Pigne d'Arolla au cours du raid Chamonix-Zermatt ©M. Rivaud

Une représentation graphique d’une course en montagne, dédiée à la gérer sur le terrain et qui tient compte d’un ensemble d’éléments (topo, observables diverses, biais cognitifs, membres de la cordée…), telle est la Cartographie systémique des vigilances (CSV), d’abord imaginée pour le ski de randonnée par le guide Paulo Grobel. Il propose d’en élaborer des déclinaisons pour tous types de courses en montagne (rocher, neige, glace et mixte), et compte dès cet été sur la participation de la communauté des alpinistes pour y parvenir.

Peut-être vous souvenez-vous de ce premier article sur la Carto des Vigilances, en sortie du premier confinement.

Depuis, cette réflexion sur une représentation graphique de la préparation d’une sortie de ski de randonnée a fait doucement son chemin, en faisant appel à une forme d’intelligence collective pour mieux structurer l’ensemble d’une sortie, de sa préparation à son débriefing.

Cette manière de faire ensemble apporte une réponse concrète à la prise en compte des facteurs humains dans les prises de décisions, l’enjeu est donc bien une diminution des accidents. Mais l’originalité et l’intérêt de la CSV réside aussi dans le plaisir à concevoir et à vivre une course en montagne le plus sereinement possible. Ce qui est rarement le cas pour un outil de prévention.

Un dessin vaut mieux qu’un grand discours, surtout si il est réalisé par l’ensemble des membres de la cordée.
Paulo Grobel.

Bien sûr, cela demande du temps de préparation, du temps pour le débriefing, mais aussi un apprentissage et de l’énergie. En particulier pour faire l’effort d’initier un changement, simplement en essayant de mettre, une première fois, en oeuvre cette cartographie des vigilances.

La CSV n’est pas un nouvel outil sophistiqué, conceptuel ou numérique mais simplement une préparation précise avec nos compagnons de cordée, concrétisée par un dessin sur une feuille. Un dessin qui vaut mieux qu’un grand discours, surtout si il est réalisé par l’ensemble des protagonistes.

Décliner la CSV ski pour l’alpinisme

Il était logique, l’été approchant, de vouloir adapter cette CSV à l’alpinisme. Car la notion de coopération, de faire ensemble, est au coeur d’une cordée, d’un groupe de plusieurs cordées.

Mais en montagne, et en été, l’activité prend des formes très différentes en fonction de la nature du projet : randonnée glaciaire, course rocheuse, en neige et glace, en terrain mixte, faces ou arêtes…. La tache de représenter les différentes vigilances à prendre en compte est beaucoup plus complexe que pour la pratique hivernale. Quoi de plus logique donc que de vouloir co-construire ces nouvelles connaissances avec les alpinistes eux-mêmes et sur le terrain, en un aller-retour constructif : il y a le temps d’un été – celui en cours ! – le temps d’une expérimentation et d’un partage d’expériences.
Il suffit d’essayer…

Prototype de la matrice de la CSV alpinisme, à partir de laquelle le dessin sera réalisé ©Paulo Grobel

CSV voie normale du Mont Aiguille ©Paulo Grobel

CSV Arête sud du Pic Coolidge (voie normale) ©Paulo Grobel

Participez à une recherche action sur cette CSV alpinisme.
La première phase débute cet été.

Concrètement, nous vous proposons de participer avec nous à une Recherche Action sur cette CSV alpinisme. Il s’agit d’une démarche de recherche scientifique participative, car la Recherche Action est centrée sur les pratiques. La première phase débute cet été, par une première expérimentation et mise en commun de ces connaissances expérientielles.

Et pour cela, rien de plus facile :

Un premier article présente ce que pourrait être cette Cartographie systémique des Vigilances Alpinisme. Beaucoup de choses sont encore à définir, à qualifier et surtout à confronter avec les réalités du terrain (amélioration de la matrice…)

Puis un deuxième propose un cadre à cette Recherche Action en indiquant comment rejoindre notre première cordée exploratrice.

Vous êtes les bienvenu.e.s pour apporter votre pierre à l’édifice.
Paulo Grobel.

Avec un objet de recherche bien défini et concis :

•    Construire et qualifier des représentations graphiques pertinentes pour la ou les vigilances principales lors de la préparation d’une course en montagne avec la CSV (affiner le dessin, trouver des symboles…)

•    En expérimenter son intérêt et ses effets pendant la sortie et au moment du débriefing

Vous êtes les bienvenu.e.s pour apporter votre pierre à l’édifice, soit de manière ponctuelle en partageant votre propre expérience de la CSV estivale, ou en l’expérimentant plusieurs fois et en proposant des solutions de représentations. Eventuellement, en participant au Comité de Pilotage (CoPil) de la recherche.

Pour cela, il suffit de nous contacter par mail ou par téléphone (coordonnées dans les articles en liens, NDLR), mais surtout de mettre en oeuvre cette CSV sur le terrain dans la/les courses choisies et de prendre un cliché de la feuille de préparation. Puis de partager ces informations.

Merci d’avance pour votre intérêt à cette réflexion. Et au plaisir d’échanger sur nos courses d’alpinisme de l’été !

 

448 Shares
Copy link