fbpx
@

C’est le versant sauvage du mont Blanc. Le versant italien où s’élancent les piliers du Brouillard, dont le plus beau a été défloré par Bonatti et Oggioni en 1959. Le 1er juillet, Matteo Della Bordella, François Cazzanelli, Francesco Ratti et Isaïe Maquignaz ont enchaîné et libéré ce nouvel itinéraire, avec une longueur en 8a qui est sans doute l’une des plus hautes, si ce n’est la plus haute du massif du Mont-Blanc.

Après la razzia effectuée entre autres par Michel Piola ou Patrick Gabarrou dans les années 80 à 90 sur les piliers du Brouillard, c’est au tour des italiens de marquer à nouveau les esprits avec cette ouverture achevée début juillet. Le 30 juin dernier, la cordée formée par Matteo Della Bordella, François Cazzanelli, et Francesco Ratti se lance dans ce projet. Les montagnes de l’Himalaya (et d’ailleurs) sont inaccessibles ? Ce n’est pas grave, les projets ne manquent pas dans le mont Blanc pour Matteo Della Bordella. Et surtout, avec de l’imagination (et un très haut niveau !), la preuve est faite qu’il est possible d’ouvrir de nouvelles voies dans le massif.

 

Ouverture de Incroyable au pilier rouge du Brouillard. ©Matteo Della Bordella

Pilier rouge du Brouillard

Habitué de la Patagonie, fort grimpeur, Matteo Della Bordella est aussi nominé aux Piolets d’Or pour une nouvelle voie sur le Bhagirathi IV (Inde, Garhwal) en septembre dernier, avec sa cordée des Ragni di Lecco. En deux jours, le pilier est remonté sur 300 mètres et 8 longueurs sont ouvertes, dont une annoncée en 8a… à plus de 4000 mètres. En effet, la base des piliers rouges du Brouillard est à plus de 3800 mètres d’altitude, et constitue déjà une course en soi.

Une longueur en 8a à plus de 4000 mètres.

Le 1er juillet, accompagné d’un quatrième, Isaïe Maquignaz, les trois compagnons viennent à bout du pilier en l’enchaînant en libre (8a et 7b obligatoire).  « Ouvrir une nouvelle voie sur le pilier rouge du Brouillard, un pilier iconique rempli d’histoire, et constitué de granit parfait, était un rêve » a expliqué Matteo Della Bordella. « Tout était si incroyable que nous avons décidé de baptiser la voie de ce mot français, Incroyable ».

 © Matteo Della Bordella

Copy link