fbpx
@

Seul 8000 encore jamais gravi en hiver, le K2 sera la cible de plusieurs expéditions cette saison 2020-21. Il y aura même plusieurs équipes, du jamais-vu pour tenter le deuxième sommet le plus haut de la planète en hiver. L’expé à suivre ? Elle est menée par Mingma Sherpa, une équipe entièrement sherpa au pedigree impressionnant. Interview avec le leader de cette équipe de choc, bien décidée à faire tomber le dernier 8000 en hiver.

Le K2 attire les prétendants, après une année quasi-blanche en termes d’expédition sur les hauts sommets en raison du coronavirus. La société népalaise Seven Summits Treks a publié une liste de « team members » de plus de 40 parmi eux se trouvent le polonais Waldemar Kowalewski qui fera une tentative sans oxygène. Également l’homme le plus rapide sur les 14×8000, Nirmal Purja, compte tenter le sommet, peut-être sans oxygène, et pourquoi pas, faire du parapente dans le secteur. Il y a en tous cas une affluence presque comparable à la saison estivale. Sans compter les grimpeurs qui visent le Broad Peak à proximité, notamment le russo américain Alex Goldfarb et le hongrois Zoltan Szlanko qui prévoient une ascension du Broad Peak avec l’espoir de skier depuis le sommet.

Le K2 en ligne de mire d’une équipe 100% sherpa

Une équipe remarquable sera dirigée par Mingma Gyalje Sherpa. Ce sera une équipe népalaise entièrement sherpa sans clients, et sollicite de l’aide via un GoFundMe.

Voici l’interview de Mingma Sherpa, guide UIAGM, et qui a gravi 13 des 14 Huit mille (…)

La suite pour les abonnés.

. . .

Copy link