@

Le Mont Analogue – 7

Chapitre Quatrième
où l’on arrive, et où le problème de la monnaie se pose
en termes précis

Nous y voici. – Tout nouveau, rien d’étonnant. – Interrogatoire. – Installation à Port-des-Singes. – Les vieux bateaux. – Le système monétaire. – Le péradam, étalon de toute valeur. – Les découragés du littoral. – Formation des colonies. – Occupations passionnantes. – Métaphysique, sociologie, linguistique. – Flore, faune et mythes. – Projets d’explorations et d’études. – “Alors, quand partez-vous?”.- Un vilain hibou. – La pluie imprévue. – Simplifications dans l’équipement, extérieur et intérieur. – Le premier péradam!

Une longue attente de l’inconnu use les ressorts de la surprise. Nous voici installés depuis trois jours seulement dans notre petite maison provisoire de Port-des-Singes, sur les rives du Mont Analogue, et tout nous est déjà familier. De ma fenêtre, je vois l’Impossible au mouillage dans une crique, et la baie qui s’ouvre sur un horizon pareil à tous les horizons marins, sauf qu’avec le cours du soleil il s’élève sensible- ment du matin à midi puis s’abaisse de midi jusqu’au soir, par un phénomène d’optique que Sogol, dans la chambre voisine, se casse la tête à étudier. Comme j’ai été chargé de tenir le journal de l’expédition, j’essaie depuis l’aube de raconter sur le papier notre arrivée sur le Continent. Je n’arrive pas à rendre cette impression d’une chose à la fois tout à fait extraordinaire et tout à fait évidente, cette vitesse ahurissante de déjà-vu… J’ai essayé d’utiliser les notes personnelles de

Copy link