@

Six 8000 en 29 jours. C’est un record : même Nirmal Purja a mis plus de temps pour boucler ses premiers sommets lors de son enchaînement des fameux quatorze 8000. Battre le record du népalais n’est pas la motivation première de Kristin Harila. Mais être la première alpiniste à prouver qu’une femme peut faire la même chose : gravir les 14×8000 en un temps record, avec oxygène s’entend. À peine rentrée, nous avons discuté avec Kristin Harila juste avant qu’elle parte au Pakistan, et la suite de ses 14×8000 express version féminine.

Si Nirmal Purja peut se targuer d’inspirer presque deux millions de followers sur Instagram, seule une personne sur Terre a eu le culot de se lancer sur ses traces, Kristin Harila. « Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas faire la même chose ? » nous explique la jeune femme. Pressée, enjouée, souriante, la norvégienne part au Pakistan dans quelques jours après cette conversation, qui a eu lieu le 10 juin. 

Liaisons logistiques, moyens hélico, mais aussi des partenaires népalais suffisamment solides et expérimentés pour la guider, de la chance avec la météo et la capacité d’exploiter chaque journée passée en altitude : à 36 ans, Kristin Harila n’a rien laissé au hasard. Et ce n’est sûrement pas le hasard qui lui a fait réussir ses six premiers 8000… de l’année.

Elle a commencé l’altitude avec le Kilimandjaro en 2015, et n’a pas perdu de temps depuis. Après avoir plaqué son job en 2019, et débuté avec le

Copy link