@

La super star de l’outdoor se fait plus rare sur les compétitions ces dernières années, mais quand elle coche un objectif, elle fait mouche. Neuf courses pour neuf victoires en 2021, taux de réussite pour le moins satisfaisant. Kilian Jornet a ainsi remporté pour la neuvième fois la mythique course de Sierre Zinal. Il signe aussi un retour victorieux sur ultra dans ses Pyrénées natales, trois ans après son abandon sur l’UTMB 2018.

Ce n’est d’ailleurs pas en 2022 qu’il devrait revenir sur les sentiers du mont Blanc, puisqu’on l’attend plutôt dans le Colorado, à la Hardrock. Une course particulièrement attendue, car il retrouvera François D’Haene, l’un des rares coureurs à l’avoir dominé sur 100 miles.

Dans un tout autre registre, Kilian Jornet a établi le nouveau temps de référence – officieux – sur kilomètre vertical, en dénichant une pente propice proche de sa maison, en Norvège : 28 minutes 48 secondes. Hallucinant. Loin des fjords, l’Espagnol a en revanche échoué dans sa tentative de traversée Lhotse-Everest, accompagné de David Goettler.

En fin d’année dernière, il provoquait un petit séisme dans le monde du trail en annonçant la fin de son partenariat historique avec Salomon, notamment pour se consacrer davantage à sa fondation qui oeuvre pour la protection des montagnes.

Jornet est l’un des rares athlètes à communiquer sur son bilan carbone, évalué à 7,7 tonnes en 2021 (4 fois supérieur aux objectifs fixés par individu pour limiter le réchauffement à 2 degrés). Il devrait toutefois reprendre l’avion pour revenir sur la Pierra Menta, en mars. 

Âge : 34 ans
Pays : Espagne

0 Shares
Copy link