@

Il n’y a que trois femmes au monde à avoir réussi un 9b en falaise, et Julia Chanourdie en fait partie. En 2020, elle frappait deux grands coups en enchaînant le 9a+ de Super Crackinette, puis Eagle-4, à Saint-Léger-du-Ventoux, 9b. Avant cela, elle avait validé en 2019 son ticket pour les JO, devenant la première grimpeuse française à se qualifier pour l’événement planétaire.

Son année 2021 était donc focalisée sur les Jeux de Tokyo, mais ses contre-performances en bloc et en difficulté ont vite éloigné ses rêves de podium, la plaçant à une anecdotique 13e place aux qualifications. Qu’importe, elle pourrait retenter sa chance à Paris 2024, où le format olympique sera différent.

Son actualité s’est aussi enrichie d’un film signé par Jocelyn Chavy, rédacteur en chef d’Alpine Mag, sobrement appelé Julia et qui relate ses débuts, son approche de la discipline, ses exploits en falaise et une partie de sa prépa pour les JO. Il a été récompensé par un Diable d’Or au Festival des Diablerets (Suisse) et une mention spéciale du jury à Bilbao (Espagne).

Âge : 25 ans
Pays : France

0 Shares
Copy link