@

Elle n’était pas encore née quand Mountain Wilderness a été créée. À seulement 24 ans, Fiona Mille est devenue présidente de l’association grenobloise, mettant ses pas dans ceux d’Haroun Tazieff, Patrick Gabarrou ou Bernard Amy. Elle prend surtout la suite du très charismatique Frédi Meignan, président pendant une décennie et récemment promu chevalier de la Légion d’honneur. Ce changement de génération à la tête de « MW » est tout un symbole. La discussion avec Domaines skiables de France, via son président Alex Maulin, était impensable il y a quelques temps encore.

Originaire du nord de la France, diplômée de Sciences Po Toulouse, Fiona Mille est experte en résilience territoriale. Un métier qui trouve un certain écho avec la transition du tourisme en montagne portée historiquement par MW, qui co-organisait des États généraux sur le sujet en septembre (au bilan mitigé), et soufflait par ailleurs les 20 bougies de son programme contre les installations obsolètes.

Âge : 25 ans
Pays : France

0 Shares
Copy link