@

Dans ce contexte de guerre en Ukraine, les compétitions sportives sont chamboulées. Les Comités Internationaux Olympiques et paralympiques ainsi que la Fédération Internationale d’Escalade Sportive ont annulé les compétitions prévues en Russie. Quant aux grimpeurs ukrainiens, ils n’hésitent pas à s’engager pour la paix.

Alors que la communauté de sport de montagne russe est soudée contre la guerre, les athlètes ukrainiens ne sont pas inactifs. Ils n’ont pas attendu les décisions des Comités internationaux Olympique et Paralympique (CIO et CIP) pour agir par leurs propres moyens. Jenya Kazbekova, Fedir Samoilov, Danyil Boldyrev, Illya Bakhmet-Smolensky,… ces grimpeurs ukrainiens utilisent leurs réseaux sociaux respectifs pour partager leur indignation et agir pour leur pays. Illya Bakhmet-Smolensky (jeune grimpeur de 17 ans) et Fedir Samoilov font appel à la communauté européenne pour venir en aide aux réfugiés.

Il y a 3 jours, ils écrivaient sur Instagram :
Ce post est dédié à toutes les personnes de l’UE et d’autres parties du monde qui sont là pour nous dans des moments difficiles comme celui-ci. Je tiens à remercier de tout cœur chaque volontaire qui attend à nos frontières avec de la nourriture, des médicaments et une voiture, prêt à nous véhiculer, à appeler ou à aider de toutes les manières possibles. Je veux remercier toutes les personnes qui sont prêtes à ouvrir leurs appartements et leurs maisons à des inconnus dans le besoin. Nous remercions les organisateurs qui collectent des fonds, font des dons et livrent les biens

Copy link