@

À l’occasion des 30 ans de l’ascension de la face nord de l’Eiger (3967m) en solo et à vue, pourquoi ne pas revoir le film réalisé à l’époque par Stéphane Deplus ? Mais pour donner du dynamise à tout ça, c’est le montage façon « Pépite » de la Cinémathèque du film de montagne de Gap que nous vous proposons, fait par son président, Gilles Charensol. Instant cinéma, tchi tcha. 

Nous sommes le 08 mars 1992 et Catherine Destivelle vient de réaliser son rêve : gravir la face nord de l’Eiger en solo et à vue. Surtout à vue, comprenez : sans l’avoir jamais gravie, sans repérage.

Pourtant, le monde retiendra qu’elle fut la première femme à gravir la face en solo et en hiver. Et tant pis pour le « à vue ».

A l’occasion des 30 ans de cette ascension, et alors que la jeune autrichienne Laura Tiefenthaler vient d’en répéter l’ascension en solo, nous vous proposons de revoir un montage du film réalisé autour de l’ascension de Catherine Destivelle. Le film original de 27mn réalisé par Stéphane Deplus est ici remonté par Gilles Charensol, président de la Cinémathèque de cinéma de montagne de Gap (CIM), en 6mn, format des Pépites de la CIM.

Voyez l’ambiance, le matériel de l’époque, les hésitations et les conditions. Rien que pour vous amis Abonnés, voilà un beau moment de cinéma de montagne. 

le monde retiendra qu’elle fut la première femme
à gravir la face en solo et en hiver

Copy link