fbpx
@

Comme ses amis Lionel Terray et Gaston Rébuffat, Louis Lachenal aurait eu 100 ans cette année. Disparu le premier, en novembre 1955, il est peut-être le moins connu de ce trio d’alpinistes qui a marqué la période de l’après-guerre, en participant notamment à la première ascension de l’Annapurna. Et pour cause : il aura fallu réécrire trois fois son histoire pour découvrir sans filtre le vrai Louis Lachenal. Un virtuose de la montagne, porté par ses valeurs jusqu’au sommet du « premier 8000 », mais brisé par la perte de ses orteils gelés. Premier épisode de notre série consacrée à Louis Lachenal.

Louis Lachenal, premier homme à avoir réussi l’ascension d’un sommet de 8000 mètres avec Maurice Herzog en 1950, méritait évidemment une biographie. Mort trop jeune, à 34 ans, il n’a pas pu l’écrire lui-même, malgré ses intentions. Lui qui grimpait avec tant d’agilité – « touché par l’aile du génie » comme le disait Terray – verrait aujourd’hui avec étonnement combien son histoire a connu d’erreurs d’itinéraires et de chemins scabreux avant de parvenir au public dans sa version la plus authentique. (…)

. . .

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link