@

Jusqu’en 2021, le Drômois détenait le record du plus haut vol réalisé volontairement en parapente, à l’aplomb du Broad Peak en 2016. Mais en juillet 2021, lors d’une expé commune, François Ragolski lui passe devant… enfin au-dessus. Qu’à cela ne tienne, Antoine renchérit en s’envolant à 8407 mètres quelques jours plus tard, en narguant une fois de plus les alpinistes du Broad Peak.

Derrière ces chiffres bruts se cachent un pilotage virtuose et une appréciation hors-pair des conditions de la masse d’air. Et pour atteindre ces altitudes, elle est tout sauf calme ! Antoine Girard s’impose donc comme l’un des meilleurs parapentistes au monde et utilise aussi ses aptitudes pour inventer une nouvelle manière de gravir les montagnes himalayennes.

Mixant vol et alpinisme, il a coché le sommet du Spantik (7027 mètres) en 9 heures et en solo, avec départ et arrivée à Karimabad, à 40 km à vol d’oiseau. Hors vol, il a fait seulement 600 mètres de dénivelé à pied. Sommet validé, ou nouvelle éthique d’ascension à inventer ? 

Âge : 42 ans
Pays : France

Copy link