14 peaks : nothing is impossible, un film d’exception avec Nirmal Purja

Un must Netflix

L’idée de gravir les 14 sommets de plus de 8000 mètres en moins d’un an semblait totalement irréaliste : c’est pourquoi Nirmal Purja, alias Nims, a appelé son défi « Project Possible ». Le 23 avril 2019 Nims a gravi l’Annapurna, et six mois et six jours plus tard il se tenait au sommet du Shisha, bouclant son pari. Avec des images spectaculaires de ces ascensions, 14 Peaks : nothing is impossible est un film événement. Ou comment un Népalais a coiffé les occidentaux au poteau sur la scène himalayenne. Adoubé par Messner à l’écran, Nims a changé la donne. Si l’on excepte le Dawn Wall de Tommy Caldwell, Nirmal Purja devient le premier alpiniste à incarner sa propre histoire sur Netflix. À voir absolument.

« La communauté des alpinistes népalais a toujours été une pionnières des 14 sommets de plus de 8000 mètres, mais n’a jamais eu la reconnaissance méritée. Je veux représenter les Népalais. »  Par ces mots au début du film, Nirmal Purja Nims explique clairement pourquoi il s’est lancé dans cette aventure. Ce n’est pas qu’une histoire de gloire personnelle, de défi sportif.

A l’issue de ces six mois d’expédition, après le dernier sommet – le Shishapangma au Tibet, revenu à Katmandou Nims déclare aux médias locaux : « si cela avait été accompli par un occidental on en parlerait encore plus ». Patriote, bravache, Nirmal Purja est pourtant né loin des montagnes, fils de Gurkha lui-même devenu soldat d’élite de Sa Majesté. Avant

Copy link