Votre mot de passe vous sera envoyé.
MONT BLANC Lancement Abo
MESSNER Lancement Abo
SKI Lancement Abonnement

Baroudeuses sur-mesure

 

+

Maintien
Stabilité
Précision
Accroche
Design

 

Guêtre pas assez ajustée
Amorti un peu trop ferme
Poids

Conditions du test

Une demi-douzaine de sorties + tour des glaciers de la Vanoise (60 km en 2 jours)

 

Dessus

De toutes les chaussures testées, ces Salomon sont sûrement les mieux construites. Si le chaussant semble extrêmement simple et beau vu de l’extérieur, sans fioritures, il recèle pourtant nombre de protections à des points névralgiques pour pouvoir assaillir la montagne, l’esprit tranquille. Au niveau latéral, de discrets panneaux légèrement rigides sont plaqués sur le mesh et dissimulés par le film plastifié qui entoure la base de la chaussure. Pas de rembourrage superflu ici, il s’agit surtout de faire bouclier face aux pierres mal intentionnées. Le pare-pierre bénéficie du même régime et les orteils n’auront pas grand chose à craindre, d’autant que cet élément a été renforcé par rapport aux chaussures plus compétitrices de la gamme Salomon. La poupe des chaussures est également rigide, pour le maintien du talon, tout en gardant une once de flexibilité.

Au premier chaussage de ces souliers, le talon nous paraissait pourtant un peu lâche, moins serré de prêt par le rembourrage que sur les autres grolles. Il nous a fallu mettre une paire de chaussettes plus épaisses pour remédier à cette sensation qui s’est aussitôt évanouie. Hormis ce bémol, les XA Enduro offrent un chaussant au fit admirable de précision. Le serrage rapide et les oeillets coulissants où passe le câble de laçage permet d’obtenir immédiatement une tension homogène sur toute la longueur de la chaussure. La marque annécienne maîtrise ici son sujet avec maestria. Notre première sortie avec les XA fut plutôt longue (25 kilomètres), ce qui n’est jamais trop conseillé avec des souliers neufs. Mais aucune ampoule n’est venu sanctionner cette témérité. Le confort réside ici davantage dans l’ajustement que dans l’adjonction – très limité – de mousses de confort, synonyme d’une fermeté qui ne ravira pas tout le monde.

Originalité de cette chaussure de trail : une guêtre intégrée, totalement souple, qui sert à éviter l’intrusion de cailloux dans la chaussure lorsqu’on sort des sentiers battus. Honnêtement, cela n’a pas révolutionné notre expérience de course, d’autant que la guêtre ne moule pas assez le haut de la cheville pour obstruer le passage de graviers un peu trop insistants.

 

Dessous

L’extérieur de la semelle n’est pas surchargée de crampons et ceux-ci sont disposés harmonieusement pour assurer une bonne accroche globale. Durant notre tour de la Vanoise, ces semelles ont permis de traverser des pierriers, du chemin technique, de la boue, des alpages humides et des névés sans encombre. La gomme employée est plutôt tendre et les rend à l’aise sur les rochers.  

L’amorti divisera plus. Ceux qui aiment être sur coussin d’air n’y trouveront pas leur compte. Ceux qui préfèrent la précision la plébisciteront. La semelle intermédiaire dégage une impression de densité qui se vérifie sur le terrain. Les pierres qui dépassent trop des chemins ne blesseront pas vos panards. En revanche, nous qualifierions le rebond de ferme et sec, comme le châssis d’une voiture de course. Ça secoue mais le pilotage est précis et dynamique. Cela limitera son usage sur de trop longues distances néanmoins.

 

 

Verdict

Véritable baroudeuse tout terrain, cette Salomon nous a enchanté par son maintien exemplaire, quelque soit le terrain et son inclinaison. Son design sobre et peu démonstratif cache pourtant des protections très efficaces contre les pierres et l’humidité. On la recommande donc chaudement pour les terrains cassants à souhait en montagne. Seuls l’amorti et le confort, un peu secs, la brideront sur la longueur.

 

 

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE VÉRIFIÉ 325g en taille 43 1/3 PRIX PUBLIC : 160€ DROP 8mm DISTANCE DE PREDILECTION : moyenne  TERRAIN DE PREDILECTION : très technique