@

Une histoire du ski Un livre très skiant !

Une histoire du ski, c’est l’histoire d’un jeu d’équilibre sur la neige, un moyen de déplacement devenu plaisir. Un mariage avec un élément toujours complexe, rare cet hiver, la neige. Voici donc racontées les grandes et belles heures du ski, de Zdarsky à Thovex, dans ce bon livre qui vient de paraître chez Glénat. Recommandé.

Connaissez-vous Mathias Zdarsky ? Saviez-vous que « skiing » est le seul mot de la langue anglaise avec un double i ? L’Autrichien Zdarsky, on lui doit beaucoup : c’est lui qui s’inspirant des Nordiques réinvente le ski en l’accomodant, dès 1889, aux pentes des Alpes : il raccourcit les skis (1m80 quand même), renforce les fixations, et c’est parti pour les premières vraies pentes… vous penserez à lui la prochaine fois que vous cassez un bâton, puisqu’à l’époque, un seul (long) bâton suffit. Quand à l’anglais Arnold Lunn, né en 1888 (l’année ou Nansen traverse le Groenland à skis), il invente le slalom, qui sera longtemps la vitrine du ski de compétition… la torture des piquets est donc d’origine britannique. Les époques passent, le ski change. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Trente Glorieuses ne sont pas pour rien dans le succès du ski – c’est l’époque du ski business, l’or blanc qui change tout dans les Alpes. Et les stations où fleurissent d’abord les téléskis, puis les télésièges. 

 

Par Gilles Chappaz et Guillaume Desmurs.
© Glénat, 2020. 25€, 222 p. 

Du ski à la glisse

Cette Histoire

Copy link