Votre mot de passe vous sera envoyé.
Treks en Himalaya

Un grimpeur de 15 ans gravit le Nose en libre ! Connor Herson, génie précoce

Connor Herson lors d’un essai précédent dans le Nose. © Coll. Jim Herson

Connor Herson, un américain de quinze ans, vient d’enchaîner la voie mythique du Yosemite, le Nose, 1000 mètres et 8b+ en libre, et seulement la sixième ascension de cette manière. Un coup de tonnerre qui montre qu’en escalade, la valeur n’attend pas le nombre des années !

 

R

éférence mondiale de l’escalade, la voie du Nose sur El Capitan a été libérée par Lynn Hill en 1993. Longtemps non répété de cette façon, le Nose a depuis gravi cinq fois en libre – le grimpeur le plus jeune à gravir le Nose en libre était Beth Rodden, âgée de 25 ans, en 2005. Cette fois, c’est un garçon californien de quinze (!) ans, Connor Herson, qui devient le sixième grimpeur à réaliser le Nose en libre. Une performance assez incroyable : les sections les plus difficiles comme le Great Roof (5.13c soit 8a+) et le fameux dièdre de Changing Corners (5.14a soit 8b+)s ont situés en haut de la paroi de mille mètres.

 

 

 

 

Connor Herson dans le Great Roof, le weekend dernier. ©DR

Connor Herson a été accompagné par son père Jim Herson, un habitué de la vallée du Yosemite qui a lui-même gravi Salathé en libre (8a) avec Hans Florine en 2003. Jim Herson est aussi un grand connaisseur de la voie puisqu’il est l’auteur d’un des anciens records de vitesse du Nose en 2001, en 3h57 avec Hans Florine (et en mixant libre et artif). En 1993, la libération de la voie par Lynn Hill sonne comme la plus belle réalisation en escalade de l’époque. En 1998, Scott Burke passa 268 jours (!) sur le Nose pour le gravir en libre, sans toutefois passer le Great Roof en tête. Il a fallu attendre 2005 et la double répétition de Rodden et Caldwell pour la vraie répétition du Nose en libre. C’est dire l’exploit de Lynn Hill… et celui de Connor Herson, quinze ans seulement.

En trois jours de novembre 2018, samedi, dimanche et lundi dernier, Connor Herson a plié le Nose, gravissant tout en libre sans tomber jusqu’aux Changing Corners, ou après quatre essais il se résout à attendre le lendemain… et réussit à enchaîner en libre la longueur la plus dure de la voie avant de sortir. C’est un exploit. À l’âge où certains collégiens découvrent le sport, on peut dire que Connor n’a pas traîné, et ne doit pas passer beaucoup de temps sur sa PlayStation. Connor a gravi pour la première fois le Nose à la journée à l’âge de 13 ans… en usant du « french free », c’est-à-dire en mixant libre et artif.

À douze ans, il gravissait déjà en utilisant cette technique classique la Regular au Half Dome – sans doute là aussi la plus jeune ascension de ce big wall. En falaise, Connor Herson a fait régulièrement du 8a à vue l’année dernière, à 14 ans, et a réussi T-Rex, un 8c à Maple Canyon. La famille Herson a la fibre grimpante puisque sa soeur, Kara, âgée de 18 ans, a elle aussi déjà réalisé le Nose à la journée, mais pas en libérant la voie comme son frère. Nul doute que Connor Herson va poursuivre son extraordinaire et précoce parcours, lui qui à cet allure risque fort de dépasser en courant les Tommy Caldwell et Alex Honnold, voire Adam Ondra.

Connor Herson dans le Great Roof au Nose, El Capitan, le weekend dernier. ©Coll. C. Herson

Connor tape son 4ème essai dans Changing Corners. ©Coll. C. Herson