fbpx
@

Sixième et dernier épisode de la série « Explorations Italiennes ». Pour finir en beauté, allons à la rencontre d’une course inédite, le Grigne Sky Marathon, organisée cette année en honneur d’une course mythique du skyrunning, le Trofeo Scaccabarozzi. 

A sa manière, Alberto Zaccagni est acteur, historiographe et poète. En plus de maitriser l’ultra-endurance, il ne se contente pas d’entretenir : il construit l’histoire d’une grande dame du skyrunning, née en 2001. Une histoire collective, de Team Pasturo et de bonnes fées. Il était une fois une bosse vers 2400m, séparant le village de Pasturo du Lac de Come – bouchant la vue, plutôt : rageant d’imaginer ses eaux à 5 kilomètres à peine.

©Maurizio Torri /Sportdimontagna

©Maurizio Torri /Sportdimontagna

A toute légende sa part de folie ; 2001 lancera le mythe : le Trofeo Scaccabarozzi défiera cette montagne. Voilà pour l’évangile. En saint patron, l’un des champions anthologiques italiens. Fabio Meraldi, le seul et unique, franchira la finishline de ce 1ère édition. En 2012, le Trofeo se fait ZacUP Skyrace. Zac-« UP » : rien à ajouter. 27K/2650+ pour révéler quelques dizaines de talents, en les embarquant là-haut. Accessible mais implacable, euphorisante mais ultra-technique, cette trace absorbe le temps et dévore ses coureurs – nous y passerons 12 jours.

Étape incontournable du circuit Skyrunner, ce 20 septembre 2021 se prépare déjà : Davide Inverzinni léguera son nom à un nouveau Trofeo, et les couteaux peuvent s’affuter à l’une des courses les plus dures de l’année ; 42K/3900+. Pour frôler Côme et son lac, cela en vaut-il la peine ? Vous aurez deviné. Collector pour montagnard ; attention, pierres.

En bref:

Grigne Sky Marathon – le 20 septembre 2021 – 42 Km/3900 d+

Plus d’infos sur www.grigneskymarathon.com

Le sourire à la ligne d’arrivée. ©Maurizio Torri /Sportdimontagna

©Maurizio Torri /Sportdimontagna

Et la septième course qui méritait aussi une petite place ici, même si elle n’a pas encore eu lieu. 

Limone, toujours plus haut

Entre 2 pizzas et 3 livraisons, Giovanni Fedrici souffle. Il faut dire qu’il n’arrête pas ; pas sûr qu’il sache. Au flashback, sa surprise de 2011 est encore intacte : « Nous venions de lancer la Skyrace, un peu sur un coup de tête, après le succès de la Limone Bike Extreme. Marino Giacometti vient voir ; représentant le circuit Skyrunner. Long silence, puis il me dit « Et si vous deveniez immédiatement finale du circuit ? ». Bon. Ok ».

La suite est aussi belle que fulgurante. Une finale à Limone Sul Garda, ou quand un mur vous jette à l’eau : 22K/2050+ de roche blanche, marches et ondulations. A l’est ? Limone plage, altitude 65m et limoncello a gogo. A l’ouest, palissade de crêtes à escalader, puis redégringoler sous les hourras de fous. Fous, oui ; en place bien avant l’aube et jusque sur la Cima Carone. Zegama et l’ambiance ? vous n’avez pas encore vu Limone. Extreme, royale et citronnée, mais acidifiante qu’au lactique.

Quand s’achèvera le 16 octobre 2021, sûr qu’on aura du mal à écrire « fin(ale) ».  Pour le moment, off ou on, cette Italie est infinie.

Copy link