@

On ne présente plus Hillary Gerardi et Julien Rancon. L’une est recordwoman de Cham-Zermatt et victorieuse du marathon du Mont-Blanc, l’autre est multi-titré sur les championnats de trail jusqu’au niveau mondial. Hillary et Julien font partie tous deux du team trail running de Scarpa et sont venus à Grenoble tester la nouvelle chaussure trail polyvalente de la marque, la Golden Gate ATR. Un test grandeur nature de deux jours sur les sentiers et les tranches de bitume les plus emblématiques de la capitale des Alpes !

Hillary Gerardi revient sur des lieux très familiers. Les quais de Grenoble, et la fameuse montée de la Bastille (476 mètres) et ses escaliers de pierre, son ancien terrain d’entraînement qu’elle retrouve aujourd’hui avec plaisir. «Quand je suis arrivée à Grenoble, nous avons vécu avec mon compagnon dans une seule pièce sur les quais, j’avais donc la Bastille à côté pour m’entraîner dès que je voulais ! » explique Hillary. Née aux États-Unis, Hillary s’est installée en France et a vécu six ans dans la capitale des Alpes, avant de migrer à Chamonix il n’y a pas si longtemps. «J’ai commencé le trail ici, à la Bastille !» s’exclame Hillary.

Passionnée de montagne et de trail, l’américaine a réalisé une première féminine historique en avril 2021 devenant avec Valentine Fabre les premières à faire Chamonix-Zermatt en un temps record (26h21 pour 108km et …8100 m de D+), en courant et en skiant. Une perf’ exceptionnelle, sujet d’un beau film de Ben Tibbetts. 2021 a été une sacrée année, puisque quelques semaines plus tard, Hillary remportait haut la main les 90 kms du Marathon du Mont-Blanc. C’est dire la polyvalence, et l’expérience, qui font de Hillary une coureuse hors pair, au pied (très) montagnard. 

Des escaliers de la Bastille… au bitume de la MC2

Hillary et Julien survolent la Bastille, Grenoble. ©Jocelyn Chavy

Il est aussi discret que son palmarès est exceptionnel. Capable de courir le marathon en 2h20 (son record perso à 35 ans), Julien Rancon a aujourd’hui derrière lui 30 sélections nationales, 7 titres de champion de France, un titre de champion d’Europe par équipe en 2017, un titre de vice-champion du monde de trail court (44km et 2200 m de D+) en 2019, ou encore une 3ème place aux Championnats de France de Trail court en 2021. Une longévité et une régularité hors normes !

À 42 ans, l’athlète également coach sportif continue plus que jamais à s’entraîner et à courir sur les sentiers, notamment ceux, chartrousins, autour de Voiron, où il habite, près de Grenoble. Son mantra ? « Celui qui renonce à devenir meilleur cesse d’être bon ! » dit celui qui n’a jamais recherché l’exposition médiatique mais préfère le travail – entendez, l’entraînement et la persévérance – avant tout. Discret, mais passionné, Julien vient d’arriver dans le team Scarpa. La rencontre avec Hillary Gerardi s’est faite naturellement lors du meeting trail international Scarpa qui a eu lieu en Italie à Amalfi début avril, l’occasion de faire mieux connaissance et partager du temps ensemble… en courant bien entendu.

Une passion, deux histoires

« Hillary et moi, on est arrivés au trail running par des chemins différents : moi je viens de l’athlétisme et du cross, c’est le trail qui m’a amené à la montagne, et Hillary c’est l’inverse » raconte Julien Rancon. « Nos points communs ce sont l’amour du milieu naturel, et du milieu rural. L’attrait pour la nature est ancré en moi, je suis fils de paysan. Et je pense qu’Hillary, comme moi, est très sensible à la préservation de l’environnement » poursuit Julien.

Entre Julien Rancon et Hillary Gerardi, l’idée était de se retrouver pour tester la nouvelle chaussure de Scarpa, la Golden Gate ATR, dont le programme n’est pas les pierriers ultra techniques façon skyrunning, mais bien plutôt un usage polyvalent, mixte, adapté pour un usage partiellement urbain et adapté aux entraînements quotidiens. Le plan était donc de (re-)découvrir Grenoble et ses environs, ce qui correspond au programme de la Golden Gate. Un city trip sauce trail avec l’aide du fameux tramway grenoblois pour raccourcir les trajets sur béton et allonger la foulée sur les sentiers péri-urbains, et pourtant, déjà montagnards.

La Golden Gate ATR est la chaussure que j’utilise le plus. Julien Rancon

« Le point clé c’est la polyvalence de la chaussure, tu peux tout faire avec, le confort avec un amorti quand même conséquent, tu peux passer de la ville à une crête et un sentier caillouteux, si tu cherches une seule paire la Golden Gate ATR est idéale. C’est celle que j’utilise le plus dans la gamme Scarpa, je l’utilise car j’aime partir de chez moi avec un peu de bitume au départ avant de trouver les chemins » témoigne Julien Rancon, qui se prépare pour les championnats de France de trail, fin mai, dans le Cantal, avant ses deux grands rendez-vous trail de l’été : le Marathon du Mont-Blanc et Sierre-Zinal. Hillary Gerardi, quant à elle, vise le Trofeo Kima en Italie, et garde aussi dans sa besace un projet de FKT (fastest known time) en haute montagne.

Le premier jour de ce city trip est donc consacré à la Bastille, ses escaliers raides, sa vue à 300 degrés sur Belledonne et le Taillefer encore enneigés, la Bastille ce petit sommet qui donne envie de grandes émotions. Mais d’autres chemins attirent nos deux traileurs, qui repartent à grande foulée vers la cité grenobloise, qui se laisse découvrir dans ses perspectives uniques : la MC2 et son quartier, puis, l’Université, ses grandes allées, son espace géométrique et aéré qui laisse le regard pointer sur les sommets des trois massifs environnants. Discutant chemin faisant, pointe dans les mots d’Hillary une certaine admiration pour Julien. « On peut vraiment apprendre de son expérience car sa longévité dans le haut-niveau est remarquable. C’est très inspirant d’être au top pendant deux décennies. Dans notre milieu, le trail, où est souvent privilégiée le court terme, Julien a une autre vision, une approche à long terme, ce qu’il fait en matière d’entraînement est très sérieux.« 

Hillary et Julien, pas fatigués après deux Bastille, eux.

Du Vercors au centre-ville

Le lendemain, on poursuit le city trip avec Hillary et Julien sur les hauteurs de Seyssinet et de Fontaine, au-dessus des Vouillants. Outre des falaises renommées (le Petit Désert), ce piémont du Vercors, à 400 m. d’altitude (Grenoble est à 200 m.) a l’avantage de receler moults sentiers de toutes sortes, de la piste au single qui déroule : Pré Faure est prisé des traileurs, des familles, des VTTistes, et offre définitivement un terrain de jeu parfait pour la Golden Gate. Une belle matinée qui déroule avant le retour sur le bitume grenoblois et un rapide transfert en tram’. Et la confirmation que cette chaussure est idéale pour tout adepte du trail qui aime partir de chez lui, en ville, pour retrouver les sentiers. 

Il faut varier les paramètres intensité et durée. Julien Rancon.

Un dernier clin d’oeil à la Bastille, maître-étalon du trail urbain local ? C’est Julien Rancon qui nous donne ces (précieux) conseils pour progresser sur la montée trail la plus classique (et la plus accessible) de Grenoble (270 m de D+ jusqu’à la Bastille, 880 m de D+ jusqu’au Rachais). Comment progresser ? « Il faut varier plusieurs paramètres séance après séance : varier l’intensité, et varier la durée des sorties. Varier ces paramètres permet de solliciter différents registres physiologiques, et de progresser ». Parole d’expert.

GOLDEN GATE ATR : LA NOUVEAUTÉ TRAIL DE SCARPA

La Golden Gate ATR de Scarpa est un modèle particulièrement polyvalent, à emmener sur tous les tous les terrains. Avec son look running et son bon niveau d’amorti pour évoluer en urbain, elle reste pas moins à l’aise sur les chemins en nature, notamment grâce à sa semelle Présa et sa stabilité. Une combinaison de technologie parfaite pour se faire plaisir pour ses sorties quotidiennes !

Infos
Golden Gate ATR 560g la paire en 42 version homme
Golden Gate ATR 470g la paire en 38 version femme

108 Shares
Copy link