@

Notre test

Taille testée : 181 cm

Un superbe ski qui a donné le sourire à l’équipe de testeurs car sa skiabilité est clairement au-dessus du lot dans cette catégorie rando freeride. Le design et la qualité de la fabrication donnent le « la » de ce Kästle TX 103. Certains testeurs sans doute emportés par leur enthousiasme l’ont qualifié « d’époustouflant », à la fois d’efficacité et surtout de facilité ! On se demande franchement comment Kästle a réussi à faire un ski aussi large et, dans le même temps, aussi facile.

Il fait tout très bien, seule sa glisse est en retrait. Mais le reste est de très très haut niveau ! On en vient même à espérer des paquets de neige imbuvables, de la croûtée car avec le Kästle TX 103, on écrase tout, impitoyablement. Le pivot est ultra facile, on se fait plaisir, le ski filtre et reste constamment au service du pilote. Les Kästle TX 103 ne croisent pas, ils restent en ligne. On peut, au choix, allonger ses courbes, les réduire : un vrai bonheur ! Il est finalement assez souple, on peut bien travailler son flex très cohérent. On a clairement l’impression d’être un dieu du hors-piste.

Le Kästle TX 103 fait un petit bruit sur l’avant, une caractéristique (globalement) récurrente à la gamme Kästle mais pas gênante. Son talon n’est pas dominant, c’est ce que l’on craignait un peu sur ce type de ski large. Il se laisse amadouer même pour des poids plutôt light autour de 70 kilos. En taille importante, (on l’a testé en 181 cm), il n’est pas du tout rétif. On a déjà vu que le pivot est instantané en neige profonde et surtout, on peut évoluer vite voire très vite avec ce Kästle TX 103, en toute sécurité. En fin de saison, c’est un bonheur dans les neiges molles. Un ski que l’on peut monter sans problème en fixations alpines.

Une fois sur piste, on se demande comment ça va se passer avec ces lignes de cotes larges. Si la neige est plus proche du carrelage, ce n’est, bien entendu, pas super confortable car le Kästle TX 103 a un gros bras de levier : 103 millimètres sous le pied. Il faut alors le skier soit en attitude très relevée en dérapé/glissé, ce qu’il sait très bien faire, soit aller chercher la carre. Ce dernier effet directionnel ne s’obtient pas facilement à partir du dérapé/glissé et appui sur la carre, mais plutôt avec du « glissé » puis directement la carre : il faut donc une certaine vitesse et une aptitude à l’angulation.

On peut varier tous les effets directionnels, on peut entrer dans la courbe selon ses envies, à la carte, le tout avec un peu de métier : glissé, dérapé, coupé, variation des rayons, rester en coupé et diminuer les rayons ou les augmenter, revenir en glissé, le pousser vraiment loin en angulation pour l’accroche… Un excellent ski !

Son poids (1620 grammes en 181 cm) est maîtrisé pour la montée. Seul son bras de levier mérite de l’attention en dévers sur pente en dévers gelée, un facteur limitant.

Un magnifique ski bien né, clairement orienté freeride. Le free randonneur qui privilégie la descente à la montée se fait extrêmement plaisir en toutes neiges tous terrains. Un très bel objet performant et facile à la fois.

Caractéristiques techniques

COTES : 138-103-120 (toutes tailles) POIDS SKI NU : 1620g en taille 181 cm  RAYON : 19 m en 181 cm ROCKER avant : Oui ROCKER arrière : OUI CAMBRE : faible  TAILLES DISPO : 165 cm – 173 cm – 181 cm – 189 cm PRIX : 749 €

  • Stabilité générale 75% 75%
  • Facilité d’enchaînement 80% 80%
  • Capacité à rester en surface 100% 100%
  • Enchaînement en terrain bosselé 75% 75%
  • Tolérance en neiges difficiles 95% 95%
  • Aisance en montée 70% 70%
  • PISTE Facilité de pivotement et déclenchement 80% 80%
  • PISTE Capacité à faire des conduites coupées 80% 80%
  • PISTE Capacité à faire des conduites glissées 80% 80%

Tests ski de rando 2021-2022 réalisés en partenariat avec nos amis de Test4outside.com.
La logistique et l’accès à la neige ont été facilités par le soutien de VaujanyOz-en-Oisans et Espace Montagne Grenoble. Merci à eux !

0 Shares
Copy link