fbpx
@


Skier autour du Mont-Blanc, tourner autour d’un massif avec son point culminant toujours en ligne de mire. Tel est l’ambitieuse proposition de ce topo de JMEditions qui propose pas moins de 75 itinéraires en France, Italie et Suisse, avec toute la précision que l’on connait de son éditeur pour les tracés et les descriptifs. Une future référence pour les skieurs de tous niveaux. Premier extrait avec le topo complet de Tête Pelouse (2573 m.) dans les Aravis.

Il fallait toute l’expérience de la création de topos de JMEditions (quel alpiniste n’a jamais ouvert un Neige, Glace & Mixte) menée par Françoise Rouxel et François Damilano, associée aux connaissances du guide François Matet dans les massifs du Mont-Blanc, des Aravis, des Aiguilles Rouges, Valais ou encore dans le Val d’Aoste pour produire cet ambitieux topo de ski de randonnée.
Avec 75 itinéraires méticuleusement décrits, tracés et décryptés, ce topo-guide est un mixte d’itinéraires classiques, de sommets incontournables et de pépites oubliées du plus grand nombre. Sortie ce vendredi 21 février 2020.

C’est aussi une proposition jouant des trois pays limitrophes : France/Italie/Suisse. Suivant les conditions, la météo et l’enneigement, l’ouvrage incite à jouer à saute-frontières pour trouver les meilleures neiges de novembre à mai.

Pas d’ambition d’exhaustivité, mais au contraire la volonté de proposer des sorties accessibles au plus grand nombre en panachant itinéraires permettant la découverte du ski de randonnée et de grandes échappées pour le skieur confirmé.

JMEditions offre aux Abonnés d’Alpine Mag un aperçu de cette boite à idées de ski de rando avec trois itinéraires intégralement accessibles. Voilà le premier, en France dans les Aravis, avec la belle Tête Pelouse (2.3, F, E2), rando accessible au plus grand nombre des skieurs.

Ski de randonnée autour du Mont-Blanc, François Matet, JMEditions, 320p., bilingue français-anglais, 26,50€

Tête Pelouse. ©JMEditions

Sommet le plus fréquenté des combes des Aravis, Tête Pelouse permet une jolie boucle en montant par la combe de Bella Cha et en descendant par la combe du Grand Crêt.
Et si l’on va chercher les pentes orientées N à la descente, la neige sera souvent excellente.

Au fond du parking des Confins (1440 m, E 304 896 N 5088 551), prendre en face la piste enneigée, monter sur la butte, passer au-dessus du chalet de Crêt Pollet, traverser une clairière et remonter SE une pente plus raide entre les épicéas.
Un passage entre les arbres (1535 m, E 305 133 N 5087 989) en traversée à droite permet de prendre pied dans la combe de Bella Cha. Remonter la combe d’abord rive droite puis en son creux.
Vers 2000 m d’altitude (E 305 790 N 5087 086), traversée à droite (S), pour se rapprocher des pentes du sommet de la Roualle.
Par une nouvelle pente plus raide, atteindre un plateau face à la Grande Torche (2190 m, E 306 153 N 5086 573).

Crampons utiles
si enneigement insuffisant sur l’arête finale.

Contourner une petite falaise et remonter la jolie combe direction NE sous les pentes de la Grande Torche.
Quelques mètres avant le col en face (2450 m, E 306 786 N 5086 878), s’élever sur une pente plus raide pour accéder au petit col situé entre deux zones rocheuses sur l’arête à gauche du sommet de Tête Pelouse (2490 m, E 306 752 N 5086 961). Soit à pied, soit à skis (délicat), suivre l’arête W de Tête Pelouse au mieux (d’abord côté droit puis côté gauche) jusqu’au cairn sommital (2537 m, E 306 847 N 5086 981). 3h00.

Itinéraire de montée à Tête Pelouse. ©JMEditions

Descente

Redescendre à pied ou à skis au petit col sur la crête (2490 m, E 306 752 N 5086 961), puis plonger par une pente raide dans la combe du Grand Crêt, rester rive gauche pour bénéficier d’une bonne neige. Vers 1800 m d’altitude (E 306 119 N 5088 123), traverser et descendre rive droite sous les parois du Paré de Joux pour éviter de petites barres rocheuses. Enfin poursuivre par une dernière grande pente large en partant sur la gauche pour rejoindre le chemin (E 305 284 N 5088 409) passant sous le chalet de la Lanchette. Un peu de pas de patineur et une traversée à flanc sous la piste pour arriver au parking.

Itinéraire de descente de Tête Pelouse. ©JMEditions

Copy link