fbpx
@

Le Plan Montagne II de la Région Auvergne Rhône Alpes : 100 millions pour le ski

Le président de la Région Auvergne Rhône Alpes, Laurent Wauquiez, a présenté son Plan Montagne II aux acteurs du monde de la montagne et du ski, réunis au Grand-Bornand ce 16 septembre. 100 millions d’euros d’argent public sont mis sur la table pour faire de la région « la première montagne durable d’Europe« . Pour M. Wauquiez, c’est un « plan pour le ski, c’est un plan pour la neige et le tourisme d’hiver« . Avec l’intention de passer de 40 à 70% de pistes couvertes par les enneigeurs, pour près d’un tiers du budget annoncé de ce Plan Montagne.

Invités par le président de région AURA Laurent Wauquiez et par Gilles Chabert, conseiller régional délégué à la montagne, les acteurs du monde de la montagne du ski s’étaient donnés rendez-vous ce jeudi 16 septembre 2021 au Grand-Bornand pour assister à la présentation du Plan Montagne II de la région Auvergne Rhône Alpes. Un plan dévoilé et détaillé par Laurent Wauquiez devant la salle comble de l’Espace GrandBo, après les prises de parole du Maire du Grand-Bornand, André Perrillat-Amédé, Gilles Chabert, conseiller régional délégué à la montagne, Fabrice Pannekoucke président de la commission montagne, Hervé Gaymard, président du département de Savoie et Martial Saddier président du département de Haute-Savoie. Ce plan montagne qui se chiffre à plus de 100 millions d’euros d’argent public, « fera de la région la première montagne durable d’Europe », annonce en préambule Antoine Dénériaz, conseiller régional.

« À peine la nouvelle majorité régionale installée, un des premiers plans qu’on présente, c’est notre nouvelle ambition pour la montagne. Je le fais parce que je ne veux pas qu’on reste avec les deux années qu’on vient de subir. On a fait le gros dos, on a enduré, on a essayé de faire preuve, c’est le mot à la mode, de résilience, moi je déteste ce mot,  mais la montagne c’est pas ça. Chez nous on aime être conquérant, on aime aller de l’avant, on aime se remettre en question », lance Laurent Wauquiez et d’ajouter, «  ce plan pour la montagne, c’est un plan pour le ski, c’est un plan pour la neige, c’est un plan pour le tourisme d’hiver. Et tant que je serai président de notre région, ça ne sera jamais un gros mot ».  C’est dit, pour le président de région, montagne se résume à ski. Voici le détail du plan en question (…)

. . .

Copy link