@

Mont Blanc : toutes les variantes de la voie normale

Depuis mars, une importante crevasse coupe la voie normale du mont Blanc au niveau des Bosses. Il s’agit donc de la contourner : par la droite, des guides ont placé des amarrages qui ont suscité un début de polémique. Le guide Daniel du Lac propose ici les principales variantes possibles en contournant ladite crevasse par la gauche.

La voie normale du mont Blanc est devenue plus compliquée cette année, en raison du terrain glaciaire devenant plus raide ou plus accidenté. Cette voie normale est le théâtre d’une polémique entre les guides de S-Gervais qui ont placé des pieux pour sécuriser le passage dit de droite, et le guide chamoniard Christophe Profit qui les a partiellement ôtés. Mais ce passage n’est pas le seul pour contourner la crevasse mal placée. Voici une jolie initiative : le guide de haute montagne Daniel du Lac nous a confié ses réflexions sur cette voie normale et les façons de contourner la grande crevasse des Bosses.

Mont Blanc arête des Bosses. Photo et tracés Daniel du Lac.

*Vert* = voie Dédé Rhem ouverture par Christophe Profit fin avril 22
*Jaune* = variante Daniel Dulac du 30 avril 22.
*Bleu* = après le début de la Dédé Rhem, voie similaire à ce qui se faisait avant printemps 2022.
*Rouge* = voie côté Italien et Tournette équipée de pieux (?)

Concernant la variante de droite, en rouge sur la photo, celle où les guides de St Gervais avaient placé des pieux qui ont été partiellement enlevés par Christophe Profit, voici ce qu’en pense Daniel : « le problème est le bout d’arête fine car il est difficile de s’y croiser ».

Daniel a fait plusieurs mont Blanc cette saison et précise : « fin avril j’ai tracé la face nord en jaune avec Sylvain Tesson et Philippe Removille, itinéraire repris par les skieurs… » A titre personnel, Daniel Dulac précise qu’il n’y a que l’itinéraire bleu qu’il n’a pas emprunté.

« La voie Dédé Rhem est vraiment facile avec des marches. Je n’ai sorti le piolet que pour les 15 premiers mètres au début de la traversée qui contourne un petit mur de neige. Vendredi dernier je suis monté par là et descendu par la voie rouge [dite de droite sens montée] qui passe aux anneaux mais j’avais un seul client. » Et d’ajouter : « c’est bien que tout le monde connaisse les différentes possibilités.« 

Rappelons enfin que les conditions évoluent chaque jour : ce qui était valable lors du passage de Daniel du Lac et les jours suivants ne le sera peut-être plus du tout dans quelques jours ou quelques semaines, selon l’évolution des crevasses et des conditions de neige. Prudence donc.

2.4K Shares
Copy link