@

C’est un défi hors normes auquel s’est attelé Manuel Merillas. Champion de skyrunning, l’espagnol a décidé de battre le record du mont Blanc par la voie normale italienne (ou voie du Pape), soit 51,8 km au total et 3750 mètres de dénivelé positif puis négatif depuis l’église de Courmayeur. Le résultat ? Un nouveau record en 6h35 et 32 secondes. Aller et retour compris !

Manuel Merillas a battu le précédent record de près de 8 minutes. Cela parait peu, et c’est pourtant beaucoup. C’est Marco de Gasperi, son propre coach, qui a établi le précédent record en 6h43 (et 52 secondes). Au sommet de sa forme, Manuel Merillas a bouclé ce très long aller-retour en 6h35 et 32 secondes, soit un peu moins de 8 minutes plus rapide que De Gasperi. Par rapport à la voie normale française, la voie normale italienne du mont Blanc depuis Courmayeur est en effet beaucoup plus longue.

Passage vers Gonella à la descente. ©collection Manuel Merillas

La voie du Pape ou voie normale italienne

Il s’agit d’abord de remonter, au pas de course, le val Veny depuis Courmayeur, puis le long glacier du Miage et ses kilomètres de caillasses. Ensuite, l’espagnol le savait, les conditions parfaites étaient loin d’être réunies puisque la neige est très présente, et en quantité, en altitude, une fois dépassé le refuge Gonella à environ 3100 mètres. Parti à 4 heures du matin, Manuel Merillas a atteint le refuge Gonella en 2h14, où il s’est arrêté pour se

Copy link