@

La Montagne sous presse 200 ans de drame et d'exploits

Drames et exploits. Tout est dit dans le titre. Le terreau fertile de la presse passe inévitablement par ces deux pôles quand on parle montagne. Avec La montagne sous presse, publié par les éditions du Mont Blanc, Yves Ballu nous plonge dans 200 ans de récits aux sommets, où l’exploit devenu banal laisse de plus en plus sa place au drame.

La Montagne sous presse, 200 ans de drames et d’exploits, Yves Ballu, Éditions du Mont Blanc, 45€.

Une épopée de 200 ans, depuis la première ascension du Mont Blanc jusqu’à nos jours, perçue à travers la lorgnette souvent déformante, toujours spectaculaire des grands médias de l’époque : voilà ce que nous propose Yves Ballu dans cette Montagne sous presse. Pour cet ouvrage, l’écrivain spécialisé dans l’histoire de l’alpinisme, s’est associé aux éditions du Mont Blanc, la maison de Catherine Destivelle alias « la dernières vedette » de l’âge d’or de l’alpinisme. Témoignages, documents d’époques et images d’archives émaillent l’histoire de l’alpinisme, jeune au regard de l’Histoire (seulement 200 ans !) mais fournie au vu des publications des médias. Un constat simple pourtant : si le niveau des grimpeurs et alpinistes de tous poils et de toutes les nationalités ne cesse d’augmenter avec les années, seuls les initiés, eux même pratiquants, le savent et saluent ces exploits. Pour l’immense majorité, la montagne reste un lieu  tantôt lointain, tantôt hostile où il fait bon partir en vacances quand on peut, et – attention

Copy link