@

Quoi de plus beau que de jouer les funambules au-dessus des eaux du Vénéon ? Première via ferrata créée en Isère, la via de Saint-Christophe-en-Oisans est un bijou, une belle traversée avec quelques brefs passages athlétiques, mais jamais trop difficiles. Cela vous permettra de découvrir les Écrins et l’Oisans autrement, d’abord juste au-dessus de l’eau puis au-dessus du village. Immanquable !

Saint-Christophe-en-Oisans. Un sauvage village perché à 1450 mètres d’altitude, point de départ de grandes et belles courses d’alpinisme : le Râteau, la Tête du Replat, l’Aiguille des Fétoules… et quelques centaines d’autres. Ses vallons haut-perchés, ses sentiers de chamois, sa solitude dès l’automne venu… mais Saint-Christophe-en-Oisans n’est pas réservé aux alpinistes purs et durs.

Son musée de l’alpinisme, son bar historique, la Cordée, sa brasserie, la Mariolle… réserve une belle visite du village, mais aussi, et bien sûr, ses sentiers faciles, son petit lac – le Miroir des Fétoules -, sa base d’eaux-vives et au-dessus du Vénéon, sa via ferrata, tous ces atouts permettent de profiter de ce coin préservé de l’Isère, au coeur des Alpes !

Départ de la via sur la rive du Vénéon ! © Jocelyn Chavy

Unique en son genre, la via de St-Christophe ! © Jocelyn Chavy

D’ailleurs, côté via ferrata, il y a en réalité deux itinéraires distincts, que l’on peut enchaîner ou non : une première partie part du torrent du Vénéon, sous le village et remonte au-niveau de celui-ci en atteignant la route, c’est le plat de résistance, néanmoins abordable. Plus courte et plus facile, une deuxième partie, au-dessus de la route, peut s’enchaîner avec la première, ou tout simplement constituer une introduction à l’activité pour les débutants et les enfants à partir de six ou sept ans.

Autrement dit, avec ses deux tronçons au caractère bien différent, Saint-Christophe offre un éventail de possibilités pour ceux que la via ferrata tente ! N’hésitez pas à faire appel à un guide pour vous faire découvrir l’endroit, et l’activité. Et pour ceux qui veulent grimper, ou tout simplement profiter du reste de la journée, allez faire un tour à la Bérarde, dernier village du Vénéon. 

Unique, l’ambiance verticale au-dessus des eaux turquoises du Vénéon 

Au milieu coule une rivière © JC

Vire commode et kayakistes de passage ! © JC

Nom : Via ferrata de Saint-Christophe-en-Oisans

Dénivelé : 350m pour les deux tronçons

Horaire moyen : 2h pour le premier tronçon, 1h30 pour le second.

Accès : Après avoir passé Vénosc, sur la route de la Bérarde, s’arrêter au Plan du Lac (1203 m). Au milieu de la ligne droite, se garer sur le parking à droite au niveau du gîte et de la passerelle qui traverse le Vénéon. Continuer la route sur 900 m. à pied. Le départ de la via ferrata se situe au bout de l’ancienne base d’eaux-vives, déplacée depuis peu en aval. Départ au ras des flots du Vénéon.

Itinéraire : Ce premier tronçon se déroule en traversée le long du Vénéon avant de prendre de la hauteur pour rejoindre la route. Démarrer par des traversées qui surplombent la rive droite du Vénéon. Descendre et suivre un sentier sur la berge parfois humide du torrent. Une traversée ascendante au-dessus de l’eau conduit à un grand mur raide.

Malgré la présence d’équipements abondants, ce passage d’une quinzaine de mètres raides sera plus facile en s’aidant des nombreuses prises naturelles, dans le rocher, plutôt qu’en tirant sur le câble.

Nouvelle traversée sur des vires, puis franchir une petite passerelle. Poursuivre en traversée ascendante, avec parfois des kayakistes sous les pieds. Après une petite vire, franchir un court mur en dévers : deux mètres surplombants (passage-clé) qui livrent l’accès à une succession de dalles inclinées, esthétiques, qui conduisent à la fin de cette première partie, au niveau de la route, en vue du village. Tables de pique-nique.

De là deux possibilités. Soit rejoindre par la route le village de Saint-Christophe (5 minutes) en franchissant le pont du Diable, et revenir par le sentier en rive gauche du Vénéon en descente jusqu’au Plan du Lac et au parking. Soit poursuivre par le deuxième tronçon facile de la via ferrata. Une succession de ressauts nettement plus faciles conduit en une heure à la Vierge du Collet, 1544 m. De là un sentier à droite permet de revenir au village, retour ensuite décrit comme ci-dessus.

Matériel : équipement adapté (longes de via ferrata, baudrier, casque). Encordement préférable pour les moins expérimentés.

Conseils : s’engager dans cette via ferrata nécessite un minimum d’expérience. Le premier tronçon en traversée n’est pas adapté aux enfants de moins de douze ans, ni aux débutants. Le deuxième tronçon, indépendant, est idéal pour une initiation. Si vous souhaitez uniquement gravir le deuxième tronçon, garez-vous sur les parkings de Saint-Christophe en Oisans et revenez à pied au départ sur la route.

Niveau : Difficile (1er tronçon), Peu Difficile (2e tronçon)

Où dormir /manger : à Saint-Christophe en Oisans. La Cordée.

Infos : Alpes Isère

Encadrement :

Bureau des Guides et Accompagnateurs de l’Oisans : Guides de l’Oisans
Bureau des Guides de la Bérarde : Guides de La Bérarde

 

84 Shares
Copy link