8   +   3   =  
Votre mot de passe vous sera envoyé.

simple et robuste : Taillée pour l’outdoor

+

bon rapport qualité/prix/solidité

Pas de connect IQ

Conditions du test

Trail à la journée, entraînement fractionné, usage quotidien synchronisé avec smartphone Android.

Prise en main

Garmin surprend avec cette dernière-née au design plus basique et robuste que sa gamme Fénix. Une montre plutôt de milieu de gamme, mais qui conserve une panoplie d’outils qui comblera pourtant les  sportifs et les mordus d’outdoor, en toute simplicité.

Design

Lorsqu’on découvre la Garmin Instinct, le design inhabituel saute aux yeux. Oublié le grand écran et ses couleurs chatoyantes. L’ensemble, très simple et plus discret, peut apparaître moins esthétique et rebuter les habitués du modèle Fénix. Néanmoins, les atouts phares sont ailleurs, et on devine la robustesse de la montre, dont la petite taille autant que la légèreté  raviront ceux qui fuient les énormes dimensions des autres smartwatch. Une solidité que confirme la norme militaire MIL-STD-810G, qui garantit que le produit a passé avec succès de nombreux tests de  robustesse. A noter d’ailleurs que cette version reste étanche jusqu’à 100 m de profondeur, un record pour une telle montre outdoor. L’écran tout en nuances de gris renforce un look quelque peu vintage (on aime ou pas). Dans tous les cas, il reste extrêmement lisible, sous toutes les luminosités. Enfin, Garmin reste fidèle à son design de base avec cinq boutons pressoirs répartis autour de l’écran pour naviguer aisément à travers les différents menus de la montre. Le chargement se fait par le connecteur standard de Garmin qui a déjà fait ses preuves. Relié par une prise USB, la montre se charge et se branche partout : simplicité et efficacité maximum. Très orientée pour séduire les sportifs, la montre dispose aussi d’un capteur cardio optique pour mesurer la fréquence cardiaque. Disposé sous l’écran en contact direct avec la peau, il permet de suivre au quotidien ses performances sportives aussi bien que ses données de la vie quotidiennes.

Sur le terrain

GPS

La Garmin Instinct est compatible GPS, Glonass et Galileo, trois systèmes de positionnement par satellites pour une couverture GPS personnalisé selon l’utlisation que l’on souhaite en faire. Il est aussi possible de configurer la montre en mode UltraTrac, ce qui permet d’augmenter l’autonomie de la montre au prix d’une précision GPS dégradée. Le GPS s’active automatiquement dès qu’un profil d’activité est enclenché (course à pied et trail pour le running, vélo et VTT pour les sports à roues).  Tous les profils d’activités (26 en tout, autant en running, qu’en vélo, ski, nage ou kayak) peuvent être ajoutés en favoris. S’il existe des profils d’activités pour les sports d’intérieur (musculation, stepper, yoga, natation…) avec des compteurs de mouvements inclus dans la montre, il n’existe pourtant pas de profils multisports comme le triathlon. Pour chaque type d’activités, on peut personnaliser l’affichage des données, jusqu’à cumuler cinq types de données sur le même écran. Le GPS est d’autant plus utile sur ce modèle qu’il permet aux sportifs de mesurer et d’analyser leur effort à l’aide de l’accéléromètre inclus dans la montre. Pour une utilisation plus orientée outdoor, la Garmin Instinct propose de nombreux outils de suivi d’itinéraire en complément au GPS, de l’altimètre (aussi disponible dans sa version barométrique) à la boussole et au calcul du dénivelé.

Navigation

À part la carte, l’Instinct est une montre qui possède tout ce qu’il faut pour s’orienter et se déplacer en montagne. Les outils de navigation permettent de suivre un parcours chargé sur la montre, se rendre vers un point d’intérêt enregistré, entrer des coordonnées GPS, suivre le parcours d’une activité enregistrée avec la montre après le démarrage d’une activité, revenir au point de départ à vol d’oiseau ou en revenant sur ses pas. L’écran, quoique relativement petit de prime abord, permet très bien de visualiser son cap et son tracé. Un conseil toutefois : la fonction revenir au point de départ mise à part, il est préférable d’avoir anticipé sa sortie et d’avoir enregistré sa trace au préalable pour ne pas se retrouver démuni une fois sur le terrain. Si la montre est un bon outil de navigation en soi, elle ne permet pas de visualiser directement sur l’écran des fonds de cartes.

 

Applications

La Garmin Instinct offre toutes les statistiques de suivi d’activités quotidienne que vous pouvez imaginer, du nombre de pas aux calories brulées, jusqu’à l’excès parfois (on a apprécié la mesure du « Niveau de stress » par exemple). Toutes les données sont visualisables sur la montre, ou pour un suivi plus global, sur l’application Garmin Connect. Cette application synthétise toutes les personnalisations de la montre et permet une bonne modularité entre tous les outils, ce qui évite de se perdre à travers toutes ces données. Un des bons atouts de l’Instinct est aussi la possibilité de télécharger sur son smartphone l’application Garmin Explore en complément de Garmin Connect. Pour l’instant seulement compatible avec l’Instinct, la balise InReach et la Forerunner 935, l’application permet de naviguer sur des cartes offline sur son téléphone, en utilisant les outils de mesure et de cartographies de la montre. Seul bémol de ce panel d’applications : impossible d’utiliser Connect IQ, le service de téléchargement d’applications de Garmin. De fait, l’Instinct reste une montre moins évolutive et personnalisable que certaines de ses congénères.

Autonomie

En mode GPS, la Garmin Instinct garantit une autonomie de 16 heures, qu’on peut étendre jusqu’à 40 heures en mode UltraTrac. Comme dit plus haut, ce dernier mode de GPS reste peu fiable et n’est bon que pour des terrains découverts et des itinéraires peu tortueux. Lorsqu’on bascule la montre en mode veille avec suivi d’activité, l’autonomie passe à environ deux semaines, un score plutôt correct par rapport aux montres concurrentes, sans pour autant être une révolution. Un point négatif au niveau de la charge subsiste : impossible de savoir à quel niveau de charge est la batterie de la montre. En effet pendant le temps de chargement, l’icône n’indique aucun pourcentage ni niveau. Dur de savoir quand on peut arrêter le chargement, à moins de rallumer la montre et la débrancher pour avoir accès à l’écran principal…

Caractéristiques techniques

 

PRIX PUBLIC : 299€ POIDS : 52 g AUTONOMIE :16h avec GPS et applications actives  COMPATIBILITE : bluetooth BAROMETRE : oui