fbpx

Helly Hansen Swift / Verglas : ensemble ski de rando 2023

Prise en main de la tenue complète Helly Hansen, qui permet de s’aventurer en montagne en hiver et d’être bien équipé. Que ce soit en ski de randonnée, ski alpin, snowboard ou randonnée pédestre, le système des trois couches est une bonne solution pour rester au chaud : on couple un sous-vêtement à une doudoune fine (ultra fine dans le cas de ce test) et une veste membrane. Parfait pour le ski de rando, pour éviter de surchauffer à la monter et de congeler à la descente, il faut jouer avec les couches de vêtements. 

Le combo gagnant semble être ce système trois couches porté avec le sous-vêtement bas et le pantalon Helly Hansen. La marque ne décoit jamais par la qualité de ses produits et des matériaux utilisés.

Le sous-vêtement H1 pro LIFA® Seamless Half-zip. © Helly Hansen

1. Le sous-vêtement technique

Couche de base très utile pour une bonne régulation thermique. Très bonne qualité habituelle des sous-vêtements Helly Hansen qui sont très agréables, en grande partie grâce à l’absence de coutures. Vêtements dotés d’une technologie de répartition de la chaleur intelligente et faits de laine et de la technologie LIFA® qui permet de contrôler la température corporelle. qu’on soit en ski de rando ou en snow sur pistes.

On apprécie également, pour le haut, le col montant demi-zip (toujours sans couture), en plus des aérations découpées au laser au niveau des zones plus chaudes. On ne se sent pas étriqué dans cette première couche, mais au contraire bien confortable. Le bas, lui, assure une mobilité optimale et appréciable, tout en étant bien compact.

Le sous-vêtement H1 pro LIFA® Seamless Pant. © Helly Hansen

Caractéristiques première couche 

HAUT : PRIX : 140 €  POIDS : 116 g  COMPOSITION : Tissu extérieur: 50 % laine, 25 % polyamide, 22 % polypropylène, 3 % élasthanne

BAS : PRIX : 100 €  POIDS : 128 g  COMPOSITION : Tissu extérieur: 50 % laine, 25 % polyamide, 22 % polypropylène, 3 % élasthanne

2. La doudoune, responsable de l’apport de chaleur

Ce qu’on adore avec cette doudoune LIFALOFT™ Air, c’est le rapport poids-chaleur qui est optimal. Avec un tissu extérieur en nylon 20D et le traitement DWR pour se protéger sous toutes les conditions climatiques et intensités de l’effort, on est isolé et on sent que la veste est ultra solide.

On a la chaleur ET le confort, la technologie LIFALOFT™ étant notre coup de coeur de la rédac’ : + chaud et + léger (335 g seulement !). Que demander de plus. Ultra fine, elle a quand même deux poches qui permettent des rangements à portée de main… et une capuche non ajustable mais bien coupée !

Caractéristiques deuxième couche

PRIX : 250 € POIDS : 335 g COMPOSITION : Doublure: 100 % polyamide. Isolant: 58 % polypropylène, 42 % polyester. Tissu extérieur: 100 % polyamide

La veste thermique homme Rapide LIFALOFT™ Air. © Helly Hansen

3. Le vêtement protégeant des intempéries

Conçue pour la montagne et alliant protection et élasticité pour bouger librement, cette veste Softshell 3-layer Swift est parfaite pour la troisième et dernière du systèmes 3 couches tout comme seule en ski de printemps. La veste taille normalement, ce qui est rare chez Helly Hansen et donc notable. Matière extérieure très agréable au toucher et réalisé pour la gamme professionnelle de chez Helly Hansen (tissu HELLY TECH® Professional), cette veste offre imperméabilité et respirante : c’est l’atout des Softshell.

Assez de poches pour ranger son forfait de ski et son téléphone dans deux endroits différents, une jupe pare-neige amovible (voir photo), le système RECCO® Advanced Rescue, … tout y est !

À coupler avec le pantalon Verglas BC de la même gamme : Solide et imperméable (même si pas très haut niveau isolation : noté 3/6), il est parfait pour assurer du confort lors des prochaines sorties, même par mauvais temps. Coutures étanches, traitement DWR et sans PFC pour la touche respect de l’environnement. Et zips d’aération double sens pour bien réguler la température !

Détails de la veste Softshell 3-layer Shell. ©Helly Hansen

Pantalon Verglas BC de la même gamme. ©Helly Hansen

Caractéristiques troisième couche

VESTE : PRIX : 350 €  POIDS : 830 g  COMPOSITION : Tissu extérieur: 76 % polyamide, 24 % élasthanne. Doublure 2: 100 % polyester

PANTALON : PRIX : 250 €  POIDS : 470 g  COMPOSITION : 100 % polyamide

CONCLUSION

Une tenue complète Helly Hansen et avec le système trois couches, parfaite pour toutes les sorties hivernales, que ce soit ski de rando, snow en station ou même randonnée en raquettes. Les matériaux sont bien choisis, le confort et la technicité sont au rendez-vous.

94 Shares
Copy link