Expédition Via Sedna : ouverture féminine d’un big wall au Groenland

Entretien avec la grimpeuse Nadia Royo Cremer

Elle fait partie des 3 grimpeuses de l’expédition Via Sedna. Nadia Royo Cremer est une alpiniste amateure, monitrice d’escalade et fascinée par l’escalade traditionnelle. Après les grandes parois perdues d’Afrique du Sud, les sommets incroyables de Patagonie et les fissures inexplorées de Bolivie, Nadia s’est attaquée à un big wall groenlandais avec Caroline North et Capucine Cotteaux. Elle revient pour nous sur cette expédition hors normes et l’ouverture d’une nouvelle grande voie : Via Sedna

Comment es-tu arrivée dans ce projet ?

Nadia Royo Cremer : C’est Caroline North qui m’en a parlé quand elle a rencontré Marta. Je connais Caro depuis longtemps, et elle rêvait d’aller au Groenland. En rencontrant Marta, elle m’a dit avoir trouvé une navigatrice « super sympa et hyper motivée. » On avait déjà abordé un projet de la sorte toutes les deux, donc c’était cool qu’elle pense à moi.

J’avais déjà fait une expé d’un mois et demi en Patagonie avec 2 filles en 2018. J’ai voyagé plusieurs fois en Patagonie pour grimper, en Bolivie, … Mais jamais en bateau ! Et le bateau, c’est un rêve que j’ai depuis que j’ai 12 ans. J’ai lu plein de bouquins de personnes qui partaient en bateau à l’aventure. Je fais beaucoup de choses et le monde du bateau ne m’était pas familier. Même le monde de l’escalade n’était pas proche de moi, en réalité. J’ai commencé à grimper assez tard, vers 25 ans. Et j’ai toujours gardé cette envie d’apprendre

Copy link