Grand 2 Grand Ultra : le marathon des sables américain ?

275 km du Grand Canyon au Grand Staircase

Le Français Christian Toulemont, doyen de l'épreuve à 60 ans, terminera 13ème en 50 h 51 ! ©courtesy of Grand To Grand Ultra

La carte postale est martienne et fait rêver. Le Grand Canyon, c’est un peu le calendrier de la poste US. Le 9e Grand To Grand Ultra vient de s’achever, remporté par les Français Mérile Robert chez les hommes (30h24) et Catherine Tosi chez les femmes (42h56) ! La course ? 275 kilomètres des bords du Grand Canyon au Grand Staircase au nord, à couvrir en 6 étapes et en autonomie. Bienvenus en Arizona et Utah pour un « marathon des sables » américain. Vraiment ?

« Mais il est où, le Grand Canyon ? ». Stupéfaction discrète en cet après-midi champêtre. 4 mini bus débarquent dans une pampa brûlante. Bizarre. La pasta-party de la veille a animé Kanab, Utah, 4 770 âmes, poussière dans l’immensité sèche. Heureux comme des gamins ou pleins d’une saine pétoche, 80 coureurs investissent la coquette ville. Eastwood, Peck, Wayne ou Reagan (période pellicule), le cinoche infuse Kanab.

Mais ce samedi, Sascha Gramm est allemand, Fabian Ferretti est belge, Erica Terblanche sud-africaine. Matthew Aymard et John Willis portent leur paratrooper-attitude anglaise, Fergal O’Connor fait sonner l’irlandais, Joseph Taylor toise l’assistance de son mètre quatre-vingt-quinze – et de son sacre en 2019 (en 34h16min55sec). Sharon Gayter atomise la notion de longévité et de leadership, à 59 ans. Catherine Tosi est frouze, Mérile Robert aussi, Christian Toulemont aussi, et puis d’ailleurs Clément Beaudin ou Matthieu Laurent, eux aussi en sont. On raconte même que cette année, un reporter s’infiltrera en cours de route. Français, désolé.

Copy link