fbpx

Escalade : duel sur un barrage

le format original du Red Bull Dual Ascent

Petra Klingler au Red Bull Dual Ascent sur le barrage de Verzasca. © Stefan Voitl / Red Bull Content Pool

C’est un format de compétition on ne peut plus original qui s’est déroulée le weekend dernier en Suisse. Sur le barrage de Verzasca, haut de près de 150 mètres, deux grandes voies ont été ouvertes pour que deux cordées s’affrontent simultanément en duel, empilant le plus vite possible environ 280 mouvements, du 6c en bas au 8a+ final. Ambiance gazeuse garantie sur ce Red Bull Dual Ascent.

One peut nier à la marque autrichienne de boisson énergétique une capacité et des moyens pour faire parler d’elle – c’est le but – tout en proposant des formats orginaux de compétition. Octobre a vu ainsi la quinzième édition du Red Bull Rampage, qui rassemble l’élite du VTT Freeride mondial dans le désert américain. Fin octobre, un tout autre défi a été imaginé sur le barrage de Verzasca, haut de 148 mètres. Une voie géantes dotée de près de 400 prises, qui est dupliquée côte à côte pour permettre une ascension en cordée et en duel. Loin des jeux du cirque de la Rampage, puisqu’heureusement les risques sont limités, mais l’ambiance très spéciale du barrage est bien là. Du 26 au 29 octobre seize grimpeurs ont été invités dont les français Louna Ladevant et Mélissa le Névé. Objectif ? Torcher ces 148 mètres de résine sur béton le plus vite possible, manips de corde comprises. Prêts ? Partez !

Au pied du mur ! ©RedBullContentPool

The thing. ©RedBullContentPool

Luka Potocar en plein jump ! ©RedBullContentPool

Première compétition de grande voie

Le nom de la compétition, Red Bull Dual Ascent, explique le concept. Ce n’est pas la première voie sur barrage puisque celui d’Emosson est depuis longtemps doté d’une voie de plusieurs longueurs autour du 6a/6b. Mais à Verzasca, les organisateurs ont vu grand pour cette première compétition mondiale d’escalade en plusieurs longueurs, avec une dernière longueur autour de 8a.

En guise d’échauffement, la voie démarre par 25 mètres de grimpe en 6c. Suivent 18 mètres de 7a+, 32 mètres de 7b+, 30 mètres de 7c, 25 mètres de 7b, et enfin, 18 mètres de 8a pour couronner le tout. Ces six longueurs constituaient la grande voie du Red Bull Dual Ascent, la première compétition de grandes voies jamais organisée. Deux voies identiques, côte à côte, avec deux cordées de deux grimpeurs qui s’affrontent : l’escalade est bien un sport de cordée, d’équipe, et cet événement l’a mis en avant.

Un duel de 150 mètres, en cordée !

Alberto Lopez ©RedBullContentPool

 

Après deux jours de qualifications – où les grimpeurs ont tenté de s’attaquer à la voie d’environ 150 m, qui comportait plus de 280 mouvements et près de 400 prises – quatre équipes se sont qualifiées pour la finale de samedi. Dans la petite finale, le duo italien Stefano Ghisolfi et Marcello Bombardi a pris la troisième place après une lutte serrée contre la favorite locale Petra Klingler et le français Louna Ladevant. La grande finale a donné lieu à un duel très serré, avec Škofic et Kruder qui semblaient se diriger vers la victoire. Cependant, Kruder est tombé dans la dernière longueur, ce qui a entraîné une pénalité. Il a été obligé de repartir du relais. Juste à côté d’eux, le champion olympique Ginés López et le vainqueur de la Coupe du monde Potočar ont alors pris la tête de la course et ont terminé l’escalade en 51 minutes et 27 secondes pour s’assurer la victoire. 

Red Bull avait soigné bien sûr ses invitations et outre le champion olympique Lopez étaient présents les athlètes maison comme Shauna Coxsey et le youtubeur Magnus Midtbø.

©RedBullContentPool

Louna Ladevant ©RedBullContentPool

340 Shares
Copy link